Pourquoi manger « sain et durable » ? …pour « une meilleure version » d’un esprit critique sain dans un corps social sain🌍 (et une autre version du taboulé : salade composée vegan et digeste : semoules alternatives-herbes -marinade agrumes, poivre et cardamome)

Le terme durable est pluriel et évocateur ; comme « sain » que je ne rejette pas… bien que les deux soient récupérés à mauvais escient.
Il y a une certaine injonction à se libérer de certains mots et maux.
Le sain, dévoyé est honni ; et un rapport positif et inclusif à son corps aurait pour ultime libération d’accepter « d’avoir » … … Lire la suite Pourquoi manger « sain et durable » ? …pour « une meilleure version » d’un esprit critique sain dans un corps social sain🌍 (et une autre version du taboulé : salade composée vegan et digeste : semoules alternatives-herbes -marinade agrumes, poivre et cardamome)

« #MeToo, je n’ai qu’une philosophie » : elle est plurielle et évolutive

C’est vertigineux le sentiment d’illégitimité. Ça donne envie de pleurer, crier, tout lâcher, vomir, s’expliquer… mais on est trop vide pour ça.  On s’est trop fatigué.e dans la course à la reconnaissance,effacé.e par la quête de visibilitédéboussolé.e par la quête de sens. Pas outillé.e pour le monde, le besoin de sécurité est décuplé. On cherche … Lire la suite « #MeToo, je n’ai qu’une philosophie » : elle est plurielle et évolutive

LA CIRCULARITÉ DE CE DONT ON NE VEUT PLUS  :  » upcycling  » de houmous en cake vegan , recyclage de bonne conscience et hiérarchisation de l’alimentation

Le 22 Mai, on célébrait la biodiversité. 
Sa préservation passe de la terre à l’assiette, par un système alimentaire plus respectueux des sols, des saisons, du Vivant, donc dans la mesure du possible, privilégier le bio , faire la part belle au végétal, respecter la saisonnalité.
Tout est lié.
Du coup ce serait bien que la fête de la biodiversité ce soit tous les jours. Et que tout le monde ait accès à une « alimentation saine et durable ». … Lire la suite LA CIRCULARITÉ DE CE DONT ON NE VEUT PLUS  :  » upcycling  » de houmous en cake vegan , recyclage de bonne conscience et hiérarchisation de l’alimentation

Mode de vie durable {les livres, la culture}. Valorisons la qualité plutôt que la surproduction🍀

Initialement publié sur Qu'on se le dise… :
Le respect de l’environnement, la sobriété, la défense de la diversité ou encore le « moins mais mieux » ça passe aussi par les livres 😉 La surproduction liée à l’industrialisation et à la perte de conscience de la valeur d’un produit est un phénomène connu et traité à…

Sociologie du quotidien : le bocal

Cet objet du quotidien en symbolise des choses…

Leçon de bienveillance et de nuances.

Ce n’est pas parce-qu’il cristallise l’image de la préservation des ressources qu’il pense que jeter ce qui existe est éco-responsable. Il sait que rien n’est « tout » ou « zéro » (déchet).

Qu’on peut se sentir vide et être plein de potentiel, sans besoin de se chercher une place ou une fonction … Lire la suite Sociologie du quotidien : le bocal

Calentica SAINplissime, burgers veggie, One Pot, galettes végétales ; plats de nouilles ou bol de s’moule … : 🤸🤸idées de repas VEGAN spécial FLEMME (et de podcasts)

Initialement publié sur Qu'on se le dise… :
…ou comment s’informer en position verticale 😴🥱🛀 ou tout en cuisinant des plats végé simples et savoureux…(on est bien sage, on s’informe sur la société, on mange « sain et durable » mais faut pas trop nous en demander. On a droit à un bon point quand même ?)…

Alimentation durable, écolonomies, mobilité douce, défi rien de neuf : l’intérêt des défis pour comprendre et agir.

Initialement publié sur Qu'on se le dise… :
Bonjour mes courgettes ! Souvent, devant l’ampleur d’une tâche à accomplir ou la la gravité d’une situation, le désemparement ouvre la porte au découragement plutôt qu’à l’action. Parce-que, quel premier pas choisir face à la montagne à gravir ? Pour quelle porte d’entrée opter devant ce dédale…

Ce que l’alternance m’a apporté, et pourquoi je ne regrette rien

Initialement publié sur Qu'on se le dise… :
Non rien de rien ? *** Oui, vous au fond : je sais ce que vous vous dites, l’apprentissage l’alternance (ça fait moins…enfin moins, hum, vous voyez quoi, moins « études courtes ») c’est certes la solution pour s’intégrer sur le marché de l’emploi, voir réformer le marché du…