La perfection n’est pas de ce monde….

aa

Hier soir, je suis allée voir Un village presque Parfait, le nouveau film de Stéphane Meunier, dans lequel Didier Bourdon joue le maire d’un paisible village déshérité et délaissé par les subventions, qui, pour recevoir une aide de l’Union Européenne afin d’implanter une usine, doit avoir un médecin, perle rare partie, comme tant d’autres, tenter sa chance « à la ville ». Arrive alors contre son gré le branché Lorant Deutsch, chirurgien plasticien, que les villageois ont 1 mois pour convaincre de venir travailler à St Loin la Mauderne (ça ne s’invente pas!) plutôt qu’à la capitale. 

Bien sur, j’avais choisis ce film pour me distraire ; mais j’y suis allée partagée entre ma réticence habituelle pour les films « dont tout le monde parle », qui surfent sur des sujets d’actualité (le drame des déserts médicaux), et les quelques critiques qui me l’avaient présenté comme un film drôle. Je savais donc que je n’allais pas découvrir la pépite du cinéma d’auteur 2015, mais j’ai tout de même été déçue tant par le synopsis, que par l’intensité et la présence du jeu d’acteurs pourtant renommés pour leur qualité d’interprétation. 

vp

Le film aborde tout un tas de sujets qui résonnent en ce moment : subventions européennes distribuées au compte gouttes (le village est d’ailleurs en compétition avec un village grec), exode rural, étiolement de villages laissés à l’abandon et regorgent pourtant de vie, application douloureuse de l’écotaxe, automatisation des emplois, poids du mensonge…

Je ne ris pas facilement, donc le fait que je ne sois pas sortie avec des crampes aux joues est loin d’être un critère pertinent; mais si je me souviens (oui…en même temps c’était hier), que j’ai sincèrement ri à certains moments; je m’attendais, sans doute du fait de ce qu’on m’en avait dit, à « rentrer » plus, et plus amusée dans cette comédie qui traite pourtant gaiement de tous les ptits tracas du quotidien. 

Le film est partagé entre légèreté quelque peu maladroite, gravité des enjeux, et malice qui pour ma part, ne m’a pas transportée.
Je sais que ces petits détails n’étaient pas à prendre au 1er degré mais représenter Bruxelles sous les traits de fonctionnaires austères est un peu manichéen et n’aboutit qu’à conforter ceux qui ne le voient que comme un producteur de normes et de sanctions intransigeants. Et sujet oblige, l’antagonisme Paris/province est également présent, tant du point de vue des propos que des vêtements…

v

Si Lorant Deutsch n’a jamais fait partie de mes acteurs fétiches, je crois que Didier Bourdon fait partie de mes acteurs « doudous », non pas que j’affectionne plus leur qualité de jeu, mais quand je sais qu’ils sont dans un film, j’y vais le cœur léger, en sachant que leur présence me réconfortera, et me servira de repères même si le film part à la dérive (enfin, si c’est le cas, ma vision dudit acteur sera peut être révisée..); je ne sais pas si certains acteurs vous font ça aussi? Je crois que Joaquin Phoenix, Benoit Magimel, Edouard Baer, peut être Tom Hanks et Sean Penn (vous avez vu qu’il sort avec Charlize Theron?!), font pour moi office de piliers rassurants…

Je ne vous raconte pas l’intrigue plus en détail, ni la fin, bien que ce ne soit pas le genre de film qu’on va voir pour être pris en haleine par un suspens haletant; mais j’ai été déçue du potentiel « divertissement » de cette comédie; peut être le film ne durait-il pas assez longtemps…mais je crois qu’en sortant j’ai eu l’impression fugace que le scénario avait été trop hâtivement rédigé, de même que le tournage bâclé, mais je pense que je m’avance trop en disant ça, parce que je suis consciente du travail et de l’implication que le montage d’un film implique…

a

Vous l’avez vu? 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s