Birdman : une récompense méritée?

b

Comment ne pas être attendri(e) devant un film qui dépeint de manière décalée les travers humains et sociétaux, qu’on a envie de croire universel ? Cependant, je ne m’attendais pas à découvrir un film aussi « barré ». Je n’avais que succinctement lu le synopsis et me suis laissée portée par la joyeuse ribambelle d’acteurs que j’ai vues dans la description.

Bon, avant toute chose, je ne suis pas très objective parce-que je n’ai pas pu aller à la séance en VOST, or j’ai de plus en plus de mal à supporter les doublures en VF, qui détériorent vraiment la qualité du jeu d’acteurs.

bbb

Riggan est donc une boule d’aspirations contradictoires, dans une étape transitoire de sa vie et de sa carrière. Comme nous, il ne sait pas vraiment ce qu’il veut, pour quoi il le fait, par quelle force il est porté, ou comment concilier ambitions professionnelles et conciliation familiale. Il est cependant porté par un Michael Keaton un peu défraichi…(la vieill..quoi?)

Même si je suis consciente que ce genre de film ne doit pas être pris au pied de la lettre, à travers un regard trop rationnel ; j’ai mis beaucoup de temps à rentrer dedans et j’ai trouvé que fantastique & questionnements sur soi, sur la vie, n’étaient pas très subtilement mélangés. Je n’ai réussi ni à rentrer dans le côté « foutraque » (appelons un chat un chat ») des personnages et de leurs chemins de vie ; ni dans les doutes et interrogations philosophiques ou métaphysiques vers lesquels A.G Iñárritu voulait peut être nous emmener.

bb

Emma Stone, connu pour sa beauté sulfureuse, impressionne ici par son arrogance adolescence, ce qui prouve qu’elle parvient à incarner tous les âges ; quant à Naomi Watts, son personnage est effacé et presque inconsistant.
Oui, en fait, je pense que c’est ce qui m’a manqué dans chaque personnage : de la consistance ; comme si j’avais trouvé leur présence partielle ; même si l’ami avocat (Zach Galifianakis) ainsi que M.Keaton amusent par leur confusion et leur tentative (désespérée ?) de se raccrocher à un monde qui va à une autre vitesse, et leur impose des dilemmes permanents.
Si j’ai laissé échapper quelques rires amusé et cyniques, je ne suis pas assez rentrée dans le film et son histoire pour passer un véritable bon moment ; même s’il faut reconnaître que chaque personnage porte en lui des contradictions et questionnements qui n’échappent à aucune de nos petites âmes souvent déboussolées et en manque de repères, qui ne rêvent que de s’envoler vers des horizons plus stables.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Méritait-il ses prix aux Oscars ?

ba

B9JIkDECcAIBpxf(j’aime bien cette phrase toute bête qui en dit beaucoup sur le dilemme entre ce qu’on pense et ce que l’on veut qu’on pense d’une chose)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s