Sant(h)é

Le thé est le meilleur médicament de l’âme, mais se pourrait-il qu’il entre en contradiction avec la chimie moléculaire censée rééquilibrer notre métabolisme ?

IMG-20150513-03662

« Boire du thé et du café n’est pas recommandé, leur effet stimulant pourrait altérer et même annihiler les effets des médicaments« …voila ce que m’avait avancé la réflexologue, brisant mes convictions quasi ancestrales, et remettant en question, pendant une période à vide longue de plusieurs mois, ma relation au thé, qui m’accompagne pourtant depuis des années, illuminant les sombres moments, et réchauffant les meilleurs… La liqueur du partage, de la convivialité, du réconfort,  neutraliserait-elle la réaction chimique des médicaments? 

En effet, comme le café, le thé contient des alcaloïdes, aux effets stimulants, augmentant autant la vivacité intellectuelle (grâce à la théanine) que le rythme cardiaque, bien que la théine (35 à 60 mg pour 180mL de thé) se diffuse progressivement dans l’organisme, sans effet « coup de fouet » immédiat.
On le sait, les anti-oxydants qu’il contient limitent l’absorption du fer, mais qu’en est-il des molécules chimiques  et oligo éléments essentiels en général? 

Vigilance? ...
Vigilance? …

Le but n’est pas dresser des généralités, car chaque cas est singulier et spécifique, et requiert l’avis d’un MEDECIN, mais de partager avec vous les différents points de vue trouvés ça et là…

Les anti-oxydants sont reconnus pour lutter contre le vieillissement cellulaire, et donc renforcer la flore et les défenses, et éventuellement prévenir le cancer; et des chercheurs de Singapour ont trouvé que  » l’EGCG, extrait du thé vert (anty-oxydant 20 fois plus puissant que la vitamine E, et ouai!) est un transporteur idéal de protéines capables de combattre les cellules cancéreuses. A juste dose, combiné à ces protéines, la tumeur se réduirait plus rapidement. » Mais  l’Humanithé note que le thé peut entrer en contradiction avec certaines chimiothérapies, en particulier contre le cancer de la prostate. Les interactions et éventuels bénéfices ou méfaits du thé avec le cancer, font toujours débat…
Voici le tableau indicatif du site concernant les altercations que peut entrainer le thé vert : 

    • adénosine : administrée comme anti-arythmique dans le traitement des tachycardies, son action risque d’être inhibée par le thé vert.
    • le thé vert peut augmenter l’action des antibiotiques bêta-lactame en diminuant la résistance batérienne au traitement.
    • aspirine : le thé vert et l’aspirine ne devraient pas être mélangés car ils préviennent tous les deux l’agrégation des plaquettes sanguines.
    • benzodiazépines : classe de médicaments utilisée pour traiter l’anxiété et l’insomnie, mais dont les effets sédatifs risquent d’être amoindris par la caféine contenue dans le thé
    • bêta-bloquants : la caféine peut augmenter la pression sanguine des personnes sous traitement bêta-bloquant comme le propranolol ou le metoprolol (utilisés pour traiter l’hypertension artérielle et les problèmes cardiaques)
    • clozapine : ses effets antipsychotiques risquent d’être diminués si le médicament est pris moins de 40 minutes après avoir bu du thé vert.
    • ephedrine : lorsqu’il est consommé avec de l’éphédrine, le thé vert peut provoquer agitation, tremblements, insomnies et pertes de poids.
    • lithium : le thé vert diminue les niveaux sanguins du lithium, médicament utilisé pour traiter les maniaco-dépressifs.
    • Inhibiteurs des monoamines oxydases (IMAO) : antidépresseurs comme le phénelzine ou le tranylcypromine. L’action conjuguée du thé et de ces IMAO peut provoquer une augmentation importante de la pression sanguine.
    • contraceptifs oraux : ils peuvent prolonger le temps durant lequel la caféine reste dans le corps et peuvent en prolonger les effets

Ledit EGCG, en luttant contre le stress oxydatif, renforcerait les défenses immunitaires, et aiderait à la prévention d’infections ou de virus comme la grippe. De même, comme le reporte Inès Peyret, des études études ont confirmé la croyance du Roi Soleil qu’une grande consommation de thé (au moins 5 tasses, sans lait of course) prévient la formation de caillots sanguins, et donc les éventuels problèmes cardiaques. Mais difficile de boire tant de thé, quand le même milieu médical recommande de mesurer sa consommation, au regard de ses effet stimulants…

IMG-20150513-03658


Additionné de gingembre, un Pu’erh calmerait les nausées, et tout comme la caféine, la théine apaiserait les maux de tête, comme le veut la tradition chinoise ancestrale.

La chaleur du thé améliore la digestion et desserre les vaisseaux sanguins, et la convivialité à laquelle il est souvient associée permet d‘apaiser l’anxiété; mais s’il n’est pas recommandé de boire du thé fort en théine après 16 h, c’est que son effet excitant est avéré chez certaines personnes. Il peut donc amoindrir l’efficacité de traitements contre la pression artérielle ou la stimulation anxieuse ou nerveuse ; et bien sur les vasoconstricteurs puisqu’il « relâche » les vaisseaux. Donc en plus des traitements contre l’anémie (la théine diminue la biodisponibilité et l’absorption du fer), il est recommandé de prendre son thé à distance de ces médicaments : Dipyridamole, Lithium, benzodiazépines, hypnotiques, anxiolytiques

 Hydratants et relativement diurétique, un thé justement dosé favorise l’élimination urinaire et le transit, mais une consommation excessive entrave l’absorption des nutriments, et oligo éléments, du fait justement de cette fuite dans les urines. Rien ne prouve que le thé fait maigrir, alors pour être en bonne santé, il serait contre-productif de boire des litres de thés quotidiennement, car cette prétendue « détox » vous empêcherait d’assimiler les minéraux essentiels! (too bad…). Privilégiez les cures bi-annuelles de plantes détoxifiantes et qui renforce l’équilibre du métabolisme. Vous pouvez vous préparer ce breuvage ayurvédique : thé noir + thé vert/maté + citronnelle, rose, gingembre, cardamone, poivre…

IMG-20150513-03647

             Alors quelle relation la boisson du bien-être entretient-elle avec les gélules du mieux-être?
Les médicaments sont en général pris pour palier un déséquilibre du métabolisme, qui peut selon moi, être nourri par des frustrations. C’est en tout cas ce que je ressens, et ce que j’ai déduit, à l’écoute de mes sensations. Si le thé est pour vous synonyme de plaisir incontournable, de détente, de convivialité, et que vous respectez une relative mesure, en écoutant votre raison et vos sensations, alors je pense (je ne suis pas médecin!) qu’il ne peut détériorer votre équilibre physiologique et psychique 

Si vous devez/voulez privilégier des thés faibles en théine, optez pour les thés fumés, ou le Pu Ehr; ou les thés blancs et verts, également plus riches en polyphénols (anti-oxydants); et bien sur les Rooibos et infusions! Plus le thé est infusé, moins il est excitant; vous pouvez même jeter la 1ère eau d’infusion.

Surtout : préparez votre thé avec une eau de qualité : de source ou filtrée, par un système qui, au-delà des nitrates et du chlore, retient les bactéries, pesticides, hormones, résidus médicamenteux … Parce-qu’autrement, c’est le bon moyen pour développer une résistance au médicaments, ce serait dommage…

IMG-20140927-00127

Bon, allez, après le bien-être intérieur, on se tourne vers une valeur sure : les bienfaits du thé sur l’équilibre extérieur : Inès Peyret nous propose un masque pour les peaux mixtes : mettez 1cS de farine de riz dans un bol, à laquelle vous ajouterez progressivement 2cc de thé vert refroidi. Laissez poser cette pâte une quinzaine de minutes sur le visage ! 🙂

Et n’oubliez pas : l’équilibre du métabolisme repose aussi sur le réconfort psychique et moral, auquel nuisent les frustrations : suivez vos envies, et votre raison se chargera d’apporter une dose de mesure !

En-joy !
En-joy !

Soyez vigilants sur d’autres aliments qui peuvent interagir de façon néfaste, comme le pamplemousse ou le réglisse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s