Pancakes SAINplissimes vegan & sans gluten

La cristallisation de nos doutes sur un bouc émissaire plus ou moins légitime, portée par le besoin de trouver un responsable à nos maux, aboutit à la diabolisation parfois précipitée de concepts, personnes, ou, comme ici, aliments. Je me permets cette prise de recul car je pense avoir déduit que je n’étais pas intolérante au gluten ; loin de moi l’idée de décrédibiliser les intestins légitimement fragiles et souffrant de cette intolérance ; je veux plutôt me défaire de cette ardeur qui, en ce qui me concerne, ne fait qu’entretenir une vision binaire et dangereusement simpliste de notre environnement, entre « Bien » et « Mal ».
Perméable aux avertissements et recommandations de santé, j’ai moi aussi été emportée dans cette vague de diabolisation du gluten, impliquant de soucieuses remises en question de mon alimentation. Mais, afin de ne pas alimenter une cristallisation binaire qui n’entretient que la culpabilité ; et surtout en vue de m’écarter de toute utilisation marketing, car rien ne m’insupporte plus que la récupération d’un problème public, d’une souffrance, pour une cause légitime quand on est un entrepreneur habile, mais tellement peu honorable ; je tente de faire un pas de côté et de cesser de me questionner et surtout me culpabiliser, en privilégiant la qualité et surtout la diversité. En effet, il n’est pas contestable que le gluten de céréales modernes, ainsi que son usage pléthorique dans les plats préparés, est très irritant. C’est pourquoi je privilégie les farines bio. Mais même ainsi, je me suis rendue compte à quel point, par goût et facilité, je rendais honneur aux fondements de mon pays : ma source de céréales se matérialisait quasi exclusivement sous la forme de pain, certes aux farines variées, mais bonjour la diversité visuelle et nutritionnelle ! Alors dernièrement, j’ai non pas banni le gluten mais la monotonie : je diversifie un maximum mes féculents, car il en existe une telle richesse, qui nous apporte chacun ses nutriments précieux !
Et…c’est bow à  quel point je suis fière de me respecter ; non pas tant parce-que je suivrai des prescriptions extérieures, mais parce-que, par la variété, je me fais plaisir visuellement, gustativement et nutritionnellement. (Et depuis, je n’ai plus cette frustration que j’avais toujours en fin de repas).

Si c’est l’interrogation sur le gluten qui m’a au départ fait observer plus attentivement quels étaient mes apports en céréales, je n’ai pas adopté de rapport exclusif à cette protéine, je ne l’ai pas banni de mon alimentation, par refus de tout remettre en question (abandonner le pain ?!) et de céder à la diabolisation excessive. Partie d’une réflexion sur une restriction, le « sans » gluten, j’ai fait ce qu’en fait nombre de nutritionnistes, honorables par leur ouverture d’esprit, et leur réflexion posée et pragmatique, concluent : diversifier son alimentation pour élargir ses sources de nutriments, améliorer qualitativement ses apports, et sortir du « tout ou rien ».

Evidemment, je n’ai pas inventé l’eau chaude, nombre d’entre vous ont déjà une alimentation diversifiée ; mais, parfois, pris par le temps, le tourbillon du quotidien et les habitudes, on s’en tient à ce que l’on connaît déjà, notre « zone de confort ». Depuis longtemps soucieuse d’avoir une alimentation équilibrée, je n’avais en fait pas assez élargi mon horizon, et je n’imaginais pas comme cette ouverture, par la fierté et la satisfaction qu’elle m’apporte, me remplirait d’autant de bonnes ondes. Ce pas de côté, ce regard ailleurs permettant de se détacher de la culpabilité qui verrait le gluten comme le Mal ; tout en parvenant au même résultat, à savoir diminuer sa consommation de blé.

 

IMG_3842[1]

Trouver SON équilibre, alors que nous sommes entourés de prescriptions, conseils « healthy » et diabolisations de certains aliments, est des plus compliqué, dans une atmosphère sociétale et existentielle où l’on culpabilise déjà beaucoup sur son rapport au corps et à l’alimentation.
Comme c’est complexe d’être son propre référent ! entre l’intérêt légitime pour les recommandations de santé, et le besoin d’individualiser son alimentation en fonction de ce que nous murmure -ou nous crie- notre corps.
Où placer le plaisir dans cette omniprésence d’une vigilance, au départ légitime et essentielle, puis dérivant vers mécaniquement vers des préceptes excessifs ?

Les prises de têtes broient et mâchent notre repas en amont, en l’intellectualisant intensivement, le vidant de sa substance lorsque l’on se retrouve devant

 

Je suis loin d’être détachée de ses prises de tête, mais cette ouverture d’esprit d’assiette par la diversification, a cela de précieux qu’elle nous fait du bien, au corps d’abord, mais surtout à un esprit déboussolé, défiant de soi, mal assuré du fait de recommandations extérieures, alors qu’il s’agit en fait de choix qui le concernent.

 

Moi-même grande éponge aux préconisations nutritionnelles, je ne veux pas cet article comme une énième chronique de devoir-être ; mais simplement comme un témoignage plein d’espoir et de réjouissance, pour renouer, chacun selon sa voie, avec la fierté de réaliser qu’on peut se faire du bien, se faire plaisir ; pour, sinon les repousser totalement de notre esprit, du moins mettre en perspective les diverses recommandations nutritionnelles qui nous assaillent, et leur donner du sens ; afin de regonfler sa satisfaction, de retrouver quelque équilibre, plutôt que de sombrer dans le doute permanent et la référence constante aux préconisations d’autrui pour déterminer son propre quotidien.

 

IMG_3857[1]

….Je pense que nos esprits alertes méritent à présent du MIAM ; alors voici sans plus tarder la recette des pancakes SAINplissimes :

  • Prévoir un temps de repos-

 

Au-dessus d’un saladier, tamiser 50gr de farine d’amarante + 70gr de farine de quinoa avec ½ sachet de levure chimique BIO. Ajouter 1 CS de sucre complet.
Former un puits et y verser progressivement 250 mL de lait végétal (soja ici)
Bien fouetter pour obtenir une pâte homogène et aérée
(Facultatif : agrémenter de vanille ; éclats de chocolat cru ; fruits secs, etc)

 

Laisser reposer

 

Fouetter à nouveau avant cuisson pour délayer la pâte

 

Prélever la pâte à l’aide d’une louche et faire cuire les pancakes dans une  poêle légèrement huilée!

IMG_3839[1].JPG

 

L’amarante est une pépite nutritionnelle : riche en fer, calcium et protéines ; de même, que le quinoa qui est une source de protéine complète : tous deux, sans gluten, sont donc des BFF pour les végéta*iens !
J’ai également testé avec de la farine de quinoa exclusivement, et c’est délicieux !

 

IMG_3846[1].JPG

Tartiné de purée de sésame, noix ou noisettes, c’est très réconfortant ; et agrémenté de confiture ou de pâte à tartiner, c’est la gourmandise assurée !

 

essayons de ne rendre des comptes qu’à nous mêmes, simplement en vue d’un mieux-être 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Pancakes SAINplissimes vegan & sans gluten

  1. Et quelle chronique !!! Je découvre ton blog par le biais du message que tu m’as laissé. Je ne m’attendais pas à lire ces lignes en cliquant sur ta recette de pancakes et je ne regrette pas : je n’en ai pas perdu une miette !!! Je me retrouve dans tes propos, de plus en plus… Et du reste, je vais les méditer, tes mots me parlent… Comme tes pancakes du reste. 😉 Merci pour ce beau partage, cette prise de recul, ce moment gourmand et intelligent. 🙂 Bises,
    Lili

    J'aime

  2. Bêtement je viens de voir ton URL… Je ne découvre pas ton blog, je le redécouvre je crois bien, sous le nom « qu’on se le dise »… 😉 En effet, Mad Tea and Glory me parle !!! ;p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s