Cake sauve-qui-peut {sans gluten, sans lactose, avec ou sans n’oeufs}

Pffiouu c’est toute déboussolée que j’aborde cette nouvelle semaine de transition entre le mois des giboulées et le mois ne-te-découvre-pas-d’un-fil. Avec ce lundi off, je suis décalée et me crois lundi aujourd’hui, et, toute perturbée qu’il fasse encore jour à 20h45, ma nuit a été aussi blanche que la noix de coco de ce cake.
Je me suis gentiment moquée, ce week-end, de mes proches qui apréhendaient le changement d’heure (« bow une petite heure, tu parles, c’est rien; c’est pas comme si on se rendait en Australie) ; et finalement mon cycle de sommeil a été tout chamboulé depuis samedi.
C’est pour ça que je me sens de moins en moins légitime pour faire des réflexions aux autres; c’est peut-être un déficit d’affirmation, mais étant donné qu’on a tous nos faiblesses, et que ce que l’on reproche peut se produire pour nous, quel prétention a-t-on de pointer la paille dans l’oeil du voisin? Parfois, comme cette fois, je ne peux m’empecher de le faire en rigolant, mais cet exemple de l’arroseur arrosé façon GMT est bien l’illustration qu’il faut prendre du recul et considérer ses propres sensibilités 🙂

Ce cake aux saveurs des iles, est donc tout autant un moyen de se mettre enfin à l’heure d’été; que de réserver une fin de carrière digne à un pot de yaourt de soja qui languissait tout seul dans mon frigo. Ne supportant pas de jeter le moindre aliment, bien que sa date de consommation soit quelque peu dépassée, je lui ai assuré une seconde vie, bien entouré !

10012583_952914668154838_156961869_n

Bon, ayant la tête à l’envers, je n’ai pas mis les ingrédients dans l’ordre ^^ ce dont mon cake a un peu pâti ; mais je vous donne ici la recette dans le bon ordre (quel privilège!) :

Pour un cake sauve qui peut :

*1 pot (80g) de yaourt au soja mangue-coco
*2 pots (125g) de farine de riz
*1 pot (35g) de noix de coco râpée
*1 sachet de levure
*sel
* 100 g de compote de pomme -ou 2 oeufs- ou 2 CS de graines de chia trempées 20 min dans 6CS d’eau
*1 à 3 CS de sucrant selon vos goûts (ici 1cs de sucre roux)
*2 CS (25g) d’huile de coco, fondue
*(Pour décorer : copeaux de noix de coco; mangue ou ananas séchés; fruits rouges…)

IMG_3966[1]

Préchauffez votre four à 180°C

Au-dessus d’un saladier, tamisez la farine avec la levure et une pincé de sel.
Ajoutez la noix de coco râpée et le sucre. Homogénéisez le tout.
Ajoutez vos équivalents oeufs, mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois.
Faites un puits et verser le yaourt, puis l’huile de coco.
(Selon l’équivalent oeuf utilisé, la texture peut être à ajuster)

Enfournez pour une trentaine de minutes !

IMG_3964[1]

Dégustez tiède ou refroidi, au petit-déjeuner ou au tea-time (personnellement je l’accompagne d’un thé vert à la vanille Les Jardins de Gaia, très doux, pas âpre du tout )

 

11363998_1066617903376763_814522805_n

Que votre semaine soit aussi douce que de la farine de riz !

Un seul mot d’ordre : #fuckfoodwaste !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s