Pique-nique incorrigible : salade de sarrasin, fèves et baies; et wraps verts au fromage végétal cru (açaï – probiotiques) : pléonasmes estivaux (vegan, sans gluten et tummy friendly !)

IMG_7395[1]

C’est un temps à robes, à sandales et à ampoules !

C’est vraiment agréable de déambuler dans la roseraie du Thabor le soir, quand le parc  et la température  s’apaisent.

IMG_7268[1]
sans filtre, bien sur !
A vrai dire, l’article précédent m’a tellement remuée, que j’avais besoin de rester au creux de ma coquille, laissant maturer émotions et implications de cette réflexion.

Mais les grandes lignes de ces recettes fraicheur étaient prêtes, et consciente en bonne bretonne qu’une météo estivale est précieuse car fugace, j’ai voulu vous les proposer rapidement si vous voulez organiser un pique-nique ce week-end.

Hier au snack BIO de Rennes, on a pu déjeuner dehors pour la première fois de l’année ! Un tel bonheur devait être partager, en vous permettant de manger au soleil dès que possible !

IMG_7387[1]
dans ma théière nomade : « iced tea » de rooibos nature + sucre de fleur de coco : un délice !
Cet assortiment n’est pas réservé au déjeuner, au contraire ; mais il me plait de penser qu’il permet de dé-jeûner, à savoir sortir d’une période de jeûne de soleil !

Et je voudrai par cet article, envoyer du soleil dans le cœur de toutes les victimes des crues.

IMG_7416[1]

*

Le soja fait l’objet de vives controverses.

Peut-être que dans quelques années les études seront moins partiales et je me rendrai compte que j’ai fait l’erreur du siècle en ne l’excluant pas.

IMG_7385[1]

Mais il y a plusieurs mois, une « spécialiste » m’avait affirmé qu’il fallait bannir le thé.

Je ne sais pas si vous imaginez mon désarroi d’avoir alors une relation complexée et culpabilisante avec mon pilier !
Cette injonction m’a rongée pendant longtemps, et j’y pense encore inévitablement aujourd’hui quand je fais du thé.

IMG_5426[1]

Mais j’ai dis « Mercredi » !

Je sais que je fais partie du sexe soi-disant polyvalent, je sais donc avoir 1000 prises de tête à la fois, mais ça me fatigue..

Alors –même si je le prends BIO et sans OGM- comme pour le thé- je me demande si je fais BIEN quand j’en mange.

IMG_7401[1]

 

Mais j’aime ça

Et comme d’habitude, il s’agit juste d’avoir une alimentation raisonnée et VARIEE : pas de tofu tous les jours, comme on ne devrait pas faire de monoculture.

IMG_7407[1]

Et vous saviez que c’était aussi nocif de manger des champignons ?

huhu

Non, ces études-là ne sont pas encore sorties.

IMG_7415[1]

 

Le tempeh : « originaire d’Indonésie, le tempeh est une spécialité à base de soja fermenté, fabriquée à partir de graines de soja jaune immatures. Les graines de soja sont cuites, écrasées, puis ensemencées avec un champignon »

J’adore ça ! C’est ma façon préférée de faire le plein de phyto-oestrogènes ^^

Ce goût champêtre est aussi réconfortant que la caresse d’une pâquerette. Il a une saveur bien plus chaleureuse que le tofu, à mon goût.

IMG_7380[1]

Cette première recette de salade est donc un pléonasme culinaire car j’ai choisi d’associer le tempeh au champignon.

En décembre, j’avais tellement hâte à la période du thé de Noël (que je circonscris rigoureusement aux jours de fêtes de fin d’année), que j’en ai acheté trop en vrac à la Biocoop.
Donc j’ai voulu l’intégrer à un plat salé !

IMG_7411[1]
oui. j’ai sérieusement conservé mon tempeh dans une boite de thé. et ce n’est pas la première fois….La théine agit-elle réellement de façon bénéfique sur le cerveau?…
Pour une salade pléonasme :

  • 100 gr de Kasha (non cuit)
  • 50 gr de Tempeh
  • 1CS de thé aux épices
  • 100 gr de champignons découpés en lamelles
  • Baies (framboises, etc)
  • Une dizaine de fèves

 

IMG_7413[1]

Préparez le thé et faites-y mariner le tempeh coupé en cubes pendant au moins une heure.

Faites cuire le sarrasin kacha : le cuire dans un grand volume d’eau le rend tout-mou : veillez à ne pas mettre trop d’eau. Je suis par exemple, tombée sur cette recette.
J’aime l’additionner de miso lors de la cuisson, libre à vous d’agrémenter l’eau de cuisson. Toutefois n’oubliez pas de saler !
Laissez refroidir

Ecossez les fèves, et plongez-les 5 minutes dans une cocotte d’eau bouillante éventuellement additionnée de bouillon de légumes.
Egouttez.
Epluchez les fèves après les avoir refroidies à l’eau froide filtrée.

IMG_7405[1]

Egouttez le tempeh et faites-le gonfler quelques minutes à la vapeur.
Personnellement j’aime beaucoup la texture des champignons cuits quelques instants à la vapeur : vous pouvez profiter de la cuisson du tempeh pour les ajouter.

Dans un saladier, mélangez le sarrasin refroidi, les dés de tempeh, les fèves et les champignons. Assaisonnez : poivre, paprika, sauce soja ou jus de citron vert.
Egrainez à la fourchette. Puis ajoutez les baies.

IMG_7404[1]

Si vous ne consommez pas de soja, vous pouvez remplacer le tempeh par des dés d’omelette à la farine de lentilles, bien ferme : mélangez de l’eau et de la farine de lentilles jusqu’à obtention d’une pâte fluide et homogène (vous pouvez remplacer l’eau par du thé aux épices, vous me direz ce que ça donne !), assaisonnez  et faites cuire à la poêle.

Pour une salade encore plus  « pro-active », vous pouvez ajouter du « bleu » vegan : ici celui de The Vegan Shop, à base de..champignons !

IMG_7381[1]
les fromages végétaux The Vegan Shop ici. J’avais pu les découvrir lors de la Vegan Place de Rennes

*

Place aux green wraps incorrigibles !

IMG_7400[1]

Les wraps sont une idée de lunch inventif et sain que je trouve délicieuse !

Ceux-ci sont « incorrigibles » car ils associent le tempeh, au fromage aux probiotiques : micro-organismes qui me font penser à l’action des champignons, et dont les bénéfices sur la flore intestinale rappelle ceux de certains fromages.

Ils font régulièrement partie de mon quotidien depuis quelques mois, et m’ont beaucoup aidée dans les gros troubles digestifs que j’avais cet hiver.
Si vous n’avez pas de probiotiques, ce ne sera pas un achat inutile car faire des cures ponctuelles est bénéfique pour tous les microbiotes !

IMG_7202[1]

 

Ces wraps sont donc tartinés de fromage frais végétal aux oléagineux (dans « oléagineux », il y a génie, ils savent tout faire !)

 

Pour la pâte à wraps :

  • 30gr de purée de petits pois (à la menthe si vous en avez)
  • 80 gr de farine de lentilles
  • 17cl d’eau
  • Sel
  • Une pincée de poivre

 

Vous pouvez aussi faire les wraps de Marie, Marie, ou Marie-popotte..

IMG_7398[1]

Pour le fromage enchanteur :

  • 50 gr de noix de cajou
  • 30 gr de noix de macadamia
  • 30 gr de cerneaux de noix
  • 2 capsules de probiotiques
  • Eau
  • 1 CS rase d’açai en poudre (remplacez l’eau par du jus de framboises ou betterave si vous n’en avez pas)
  • Le jus d’1/2 citron
  • 1 pincée de gomasio -ou de sel.

IMG_7396[1]

Pour la garniture :

  • Deux poignées d’épinards frais et mélange de pousses
  • 50gr de tempeh
  • 1Cs d’huile de sésame
  • 2 CS de sauce soja

Pour ces wraps, j’ai choisi de ne pas faire mariner le tempeh dans du thé épicé, du fait de la saveur déjà sucrée de l’açaï (mais libre à vous si vous aimez les combos audacieuses !)

IMG_7402[1]

La préparation :

Si possible l’avant-veille, sinon la veille, mettez les oléagineux (macadamia, noix et cajou) à tremper dans un bocal d’eau froide.

Si possible la veille, sinon le jour même, égouttez et rincez les noix. Arrosez-les de jus de citron.
Mixez-les avec un fond d’eau (3-4 CS au début, puis à ajuster progressivement en fonction de la texture  à obtenir), le contenu des gélules de probiotiques, l’açaï, et le gomasio.
Mixez jusqu’à l’obtention d’une texture de fromage frais, souple mais qui se tient.
Laissez reposer au frais dans un bol*.

IMG_7201[1]

Une heure avant le dressage, découpez le tempeh en lamelles et mettez-le à mariner dans le mélange huile de sésame-sauce soja.

Préparez la pâte à wraps : dans un bol, mélangez l’eau et la farine de lentilles. Fouettez.
Ajoutez la purée de petits pois, le sel et le poivre ; et laissez reposer. Si besoin, ajustez la quantité d’eau.

Lavez et équeutez les pousses, laissez égoutter.

Fluidifiez la pâte à wraps en la fouettant à la fourchette ; puis déposez-en des belles louches dans une poêle assez grande.
Laissez cuire chaque wrap quelques minutes des deux côtés.

Le temps qu’ils refroidissent sur une assiette, égouttez le tempeh et découpez-le en fines lamelles. Faites le griller à la poêle, ou gonfler à la vapeur.

IMG_7398[2]

Etalez le fromage frais sur les wraps, garnissez de pousses et de tempeh.

Refermez les wraps ; ficelez-les si vous partez en pique-nique !

IMG_7394[1]

 

*C’est encore mieux quand on peut préparer le fromage la veille pour qu’il ait vraiment le temps de prendre au frigo

IMG_7386[1]

Vous pouvez également accompagner votre assortiment, de bouchées de patate douce ou de sarrasin, fourrées au fromage végétal à l’açaï !

 

Bon appétit !

IMG_7418[1]

*

« Se priver d’une jouissance parce-qu’elle est interdite à autrui n’a aucun sens. Aucun ne verra sa peine allégée parce-que quelqu’un se sera stupidement tourmenté. Mais ce n’est pas la souffrance imaginée qui vous consterne et vous anéantit, c’est celle que l’on a vue de ses propres yeux ».

Tiré de La Pitié Dangereuse, de Stefan Zweig : livre très agréable que je lis en ce moment

IMG_7414[1]

J’espère avoir, le temps d’un repas imaginé et partagé, ensoleillé les esprits tourmentés des sinistrés par les pluies, en France, en Belgique et ailleurs.

IMG_7395[1]

Pensées feuillues à toutes les victimes du pouitch pouitch (mais uniquement le pouitch de chaussures ! Le pouitch en bouche est décadent et réconfortant, voire nécessaire à l’équilibre universel…comme la pluie au fond..).

 

IMG_7417[1]
un seul mot d’ordre : yummy
Publicités

Une réflexion sur “Pique-nique incorrigible : salade de sarrasin, fèves et baies; et wraps verts au fromage végétal cru (açaï – probiotiques) : pléonasmes estivaux (vegan, sans gluten et tummy friendly !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s