Des gâteaux qui déménagent ! Moelleux vegan au chocolat : aubergine-pastèque

Bonjour jolies feuilles de thé !
Il y a quelques jours, j’ai réalisé que mon anniversaire tombait la journée mondiale du chocolat et du végétarisme (et de l’urticaire la musique) !
IMG_0620[1]
Au fil des ans, cette journée se désacralise un peu ; mais je garde le plaisir de recevoir des cadow!
Les années s’envolant et mes besoins et envies, mieux ciblés, se posant ; mes « wishlist » se composent de choses plus utiles et durables que les chaussures de princesse que je déballais, émerveillée, il y a 15 ans ; mais qui me font toujours autant plaisir !
Pour un blog à feuilles comme le mien, ma wishlist sera, naturellement, feuillue : dictionnaires Le Robert; carte cadeau Les Jardins de Gaïa; bouilloire réglable (la mienne est cassée depuis des mois); livres ; précis d’huiles essentielles, …
IMG_0658[1]
Chocolat et plaisir se retrouvent réunis dans cette recette « qui déménage » !
En préparant le déménagement, j’ai trouvé diverses chutes de chocolat, que j’ai voulu utiliser dans un gâteau, pour éviter de les disperser dans les cartons, et tout simplement parce-que c’est bon !
Et je souhaitais depuis un moment, réaliser des moelleux au chocolat, dans lesquels le rôle de liant serait joué par une « compote » d’aubergines.
IMG_0615[2]
Et pour couronner le tout, j’ai osé une douce association chocolat-pastèque, suivant le même principe que pour mes eaux fruitées anti-gaspi! Il ne s’agit pas de se contraindre à manger de la pastèque (contrainte?quelle contrainte?) en vue de réaliser cette recette, mais simplement de conserver la partie claire dans de l’eau, au frigo, au fur et à mesure que vous en mangez. Ici, la macération a duré 24h, car nous avons mangé de la pastèque au petit-déjeuner, et dans la journée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous n’aimez pas forcément l’association chocolat-fruit, pas d’inquiétude, la pastèque apporte une douceur délicate, mais son goût est quasiment imperceptible ! De même que celui de l’aubergine, cette dernière apportant juste un moelleux incomparable ! Un délice !
IMG_0623[1]
Alors pour éblouir ses papilles, il faut :
-180gr de farine d’épeautre
-1 belle CS de fécule
-10 gr de poudre à lever bio
-50gr de cacao sans sucre en poudre
-50gr de sucre (ici rapadura)
-Une pincée de sel
-270gr de compotée d’aubergine : j’ai ôté la peau des aubergines (utilisée dans un plat de légumes), râpé la chair en grosses lamelles, puis découpé la pulpe en dés. J’ai fait cuire le tout à la vapeur la veille avec du poivre, réduit en purée tant que c’était encore chaud, et laissé égoutté une nuit).
-5 gouttes d’arôme naturel de vanille (selon vos goûts, vous avez bien compris que chez moi c’est une évidence gourmande, une addiction délicieuse)
-2CS d’huile de coco
-70gr de chocolat fort en cacao, découpé en petits morceaux
-15cL d’eau de pastèque
IMG_0626[2]
Préchauffer le four à 180°C
Placer l’huile de coco dans un des / le moule que vous allez utiliser, et faites-la fondre quelques minutes au four
Au-dessus d’un saladier, tamiser la farine, la fécule, le cacao et la levure. Mélanger avec le sucre et le sel.
Former un puits dans le mélange sec, et verser la compote d’aubergine et l’eau de pastèque. Amalgamer avec une cuillère en bois.
Ajouter l’huile fondue. et la vanille. Bien mélanger.
Verser les pépites de chocolat, et mélanger à nouveau.
J’avais fait fondre l’huile dans le petit moule à cake, il en restait donc sur les parois après avoir versé l’huile dans le saladier : j’ai versé le surplus d’huile dans les moules à muffins : ainsi le moule à cake et les moules à muffins étaient huilés : no waste !
Verser la pâte homogène dans les moules
Enfourner pour 20-25 minutes à 180°C (selon votre degré d’amour pour le « pouitch pouitch » en bouche : moi je les ai fait cuire 23 minutes : j’ai obtenu une texture qui rendait la patience pour la prise de photos, très difficile 😉 ).
Lécher le saladier
IMG_0624[1]
Laisser refroidir quelques minutes avant de déguster !
Délicieux avec un bon Earl Grey !
Bon appétit !
(A conserver au frais et/ou à consommer dans les 2-3 jours)
IMG_0630[1]
Pensées feuillues !
Advertisements

3 réflexions sur “Des gâteaux qui déménagent ! Moelleux vegan au chocolat : aubergine-pastèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s