Tu rêves grand, ils rêvent grand, je…ne rêve pas tant que ça : je rêve d’être pragmatique* & Pancakes inversés : pâte au chocolat, et pépites de banane (vegan)

Est-ce une tendance ou un besoin en période de trouble, d’incertitude sociétale et de fragilité existentielle : l’on voit partout des livres, articles, essais nous incitant à réaliser nos rêves, qui sont ici bien souvent grand(ioses) et impliquant de profonds changements de vie. 

Or je ne me retrouve pas dans ces aspirations ; encore moins dans le « Dream Big« . Comme si c’était « in » d’avoir de grands rêves, et encore plus de décider de marquer un tournant dans son existence, en « lâchant tout » pour les réaliser; d’autant plus si l’on a été entravé dans son enfance, et que quelques décennies plus tard, après un travail sur soi, on trouve la force de « s’écouter », car « qui ne tente rien n’a rien », YOLO. 

IMG_1050

Et parfois j’ai l’impression qu’on nous fait sentir que, ne pas avoir des paillettes d’espoir dans les yeux, aimer les licornes , avoir de grands rêves et projets dans la tête, c’est manquer d’ambition, ne pas être pro-actif.
Manque-je d’ambition ? Pour Le Robert, celle-ci est un « désir ardent de réussite ». Alors oui, je manque d’ambition, car aussi farfelue que je sois, je suis profondément pragmatique. Je préfère accomplir de petits pas qui me correspondent, car je ne lâcherai pas tout et ne donnerai pas de tournant radical à mon existence, au risque que tout échoue ou discorde avec qui je suis.
Car oui, c’est une question de risques à prendre, existentiels et matériels : donc en plus du manque d’ambition, je suis sans doute à ranger dans la case des « peureux », voire manquant de courage. 

IMG_1033

Vraiment? La douceur progressive d’un changement marque-t-elle son manque d’éclat, de bravoure et de prise en mains? ..

Quoi qu’il en soit, je n’ai jamais été une rêveuse, je n’ai jamais eu de grands rêves. Cela me fait pécher au niveau de la créativité, du bucolique et de la poésie ; mais ne m’a pas empêcher d’accomplir de profonds changements dans mon existence ces derniers mois, et surtout récemment. 

Je pense avoir trouvé la voie professionnelle qui me correspond : elle n’a jamais fait partie de mes rêves, contrairement à beaucoup de ceux qui vont m’entourer ; mais elle m’épanouit et me correspond à ce jour. Ce n’aurait pas été le cas il y a six mois ; chaque changement en moi se fait progressivement -au fil de la construction hésitante de mon individualité et de ma quête de moi, imprégné de mon environnement, et de ma personnalité- et auto-entretient les autres changements. Alimentaires, écologiques, professionnels, sociaux, personnels. 

IMG_1050

De brusques changements imposés de l’extérieur -puisque JE ne vois pas grand, les coups de pieds aux fesses viennent de l’extérieur, pour le meilleur et le moins efficace- ne me correspondent pas car ils n’émanent pas de moi, n’ont pas été intégrés suite à une réflexion personnelle. Comme un rejet lors d’une greffe. 

Je ne suis pas une DREAM BIG person mais à présent, je le vis bien car j’ai compris que je fonctionnais par changements progressifs, intégrés, et pragmatiques. 

Mais ce genre de coups de pieds aux fesses, et articles « shaker » peuvent stimuler à nouveau chaque petit projet, et donner envie de s’accrocher, croire en ses aspirations, aussi modestes soient-elles, et même si l’on ne croque pas la vie  à pleines dents. Une dose de confiance en soi à haute teneur marketing. 

 

IMG_1030
Earl Grey Destination Bio (« Prestige »)

Je ne rêve donc pas d’un monde sans gaspillage alimentaire, ce serait tout sauf rationnel malheureusement ; mais si chacun faisait de petits gestes au quotidien pour réduire celui-ci, ça me ferait chaud au coeur.
En plus, vous le voyez bien ici : je m’amuse à créer des recettes anti-gaspi ! 

Donc ici, il s’agit d’utiliser un fond de pâte à tartiner au chocolat en ajoutant un peu de liquide à l’intérieur du bocal, que l’on place ensuite à bouillir au bain-marie pour que les restes de pâte se décollent. Ici, il se trouve qu’hier, quand j’ai fait les pancakes, je venais d’utiliser un berlingot de crème de coco : je l’ai donc, à deux reprises, rempli d’eau tiède que j’ai versée sur le fond de pâte à tartiner, avant de placer le bocal au bain-marie, en même temps que des légumes cuisaient à la vapeur. Mais n’importe quel lait végétal fera l’affaire ! 

IMG_1032

Pour 5 pancakes (en comptant un bébé pancake, et un autre qui s’est dévoué pour respecter la règle du « le premier est toujours raté ») : 

*1 à 2 CS de pâte à tartiner BIO au chocolat
*5cL de lait végétal
*30 cL d’eau pétillante
*100gr de farine d’épeautre
*40gr de farine de coco
*1 cc de sel ; extrait naturel de vanille et/ou cannelle..
*1/2 banane coupés en petits dés
*2CC de sucre de coco si votre pâte à tartiner n’est pas très sucrée
*Facultatif : poudre à lever  ; (cacao !)

Versez votre lait sur le fond de pâte au chocolat et faites chauffer le tout au bain-marie, dans un bocal bien fermé, pour que la pâte se décolle des parois.

Dans un saladier, mélanger  les farines et les épices

Versez l’eau pétillante dans le bocal et mélangez le tout

Formez un puits et versez le mélange liquide

Ajoutez les « pépites » de banane, et mélangez bien pour obtenir une pâte souple

Prélevez-en une louche et faites cuire les pancakes quelques minutes dans une poêle huilée *

Dégustez !

 

*J’ai huilé ma poêle au pinceau avec l’huile de surface des purées d’oléagineux, que je récupère depuis quelques temps, trouvant trop dommage de la jeter à chaque fois. Je l’utilise en cuisine et en cosmétique!

IMG_1050

Pensées feuillues, et rêvez pour vous

Publicités

2 réflexions sur “Tu rêves grand, ils rêvent grand, je…ne rêve pas tant que ça : je rêve d’être pragmatique* & Pancakes inversés : pâte au chocolat, et pépites de banane (vegan)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s