Une expérience étrange, de savoureux mélanges : marbré pistache et marmelade d’orange (vegan) + présentation de la « bible des Agrumes » !

Bonjour  zestes de bergamote!

L’autre jour, il m’est arrivé une curieuse expérience : j’avais acheté de la confiture de pastèques, et me faisais une joie de la tartiner sur mon pain; quand, à peine le pot ouvert, j’ai compris qu’il y avait..maladresse. Cette confiture contient une petite quantités d’oranges, qui toutefois occupent la majorité des saveurs. Nulle présence de la douceur de la pastèque ; mais force de l’agrume.

Je me suis donc retrouvée avec une marmelade d’orange.. Ne voulant ni la manger avec des tartines, ni la jeter (!), j’en ai aussitôt fait un cake fleur d’oranger – pistache.

IMG_1461[1]

La sortie de la « Bible des agrumes » chez Hachette, me donne donc l’occasion de partager cette recette avec vous.

La « bible des Agrumes » -de Mélanie Martin, photographies de Emanuela Cino : un pétillant rapport qualité-prix pour un précis qui nous initie au rapport acidité / sucre !

IMG_1460[1]

J’ai appris un tas de choses à la lecture de cet ouvrage : les origines géographiques des différents agrumes et leur cheminement pour se diffuser jusqu’à nous, leurs vertus, les associations optimales. Mais surtout comment bien les différencier, les choisir et les préparer.

Sensible à cette question, je regrette toutefois que l’auteure n’aborde pas la question des traitements agricoles, et de la nécessité ou non de choisir ses agrumes Bio ou venant d’une certaine zone géographique.

 

 

J’ai apprécié l’introduction didactique dans laquelle l’auteure nous (ré)apprend le pays d’origine des agrumes, l’aspect de l’arbre, les différentes espèces, leurs saisonnalité, leurs propriétés et leurs utilisations.
J’ai pu ainsi clarifier ce que je croyais savoir sur le bigaradier ou le pomelo.

S’ensuivent des recettes où les associations pétillantes par leur originalité, mais intègre dans leur respect des équilibres ; permettent une réelle mise en valeur des produits.

Les recettes de base de sels et d’huiles en passant par les sucres aromatisés, m’ont mis l’eau à la bouche, et sont réutilisées par la suite dans les plats. En effet, ces derniers sont surtout centrés sur une viande ou un poisson, valorisés par une huile ou une sauce relevée.

IMG_1456[3]

En toute subjectivité, je ne me suis pas reconnue dans ces plats à forte teneur en viande et poisson, et produits laitiers. Bien que soient aussi proposées beaucoup de recettes de salades végétariennes colorées, et que la variété et la créativité des recettes de base, permettent de mettre en valeur n’importe quel produit, comme des protéines végétales. Rôtir ses pois chiches dans une huile parfumée, faire mariner son tofu dans une sauce relevée, intégrer des agrumes précieux à ses gâteaux, etc..

Cet ouvrage propose une ouverture d’esprit à travers la (re)découverte des agrumes et de leurs origines, et sa force alternative réside dans des associations innovantes, délicates et audacieuses. Et tout livre de cuisine ne peut avoir un parti pris durable et moins gourmand en protéines animales.
Hachette a déjà engagé un solide pas en faveur d’une alimentation alternative et plus durable : au-delà de toute tendance, je trouve que leur collection « Fait maison ; Bon et sain » est très bien faite (énorme coupe de cœur pour « Epicerie Bio » !). Et parmi leurs beaux livres, l’on trouve aussi Yotam Ottolenghi.

Et si, outre l' #ethique , c'était surtout ça de s'ouvrir à la #cuisine végétale ? Faire un pas de côté, être #curieux , décOUVRIR de nouvelles façons de déguster et de faire #plaisir 🍓 Si je m'épanouis autant dans l' #alimentation végétalisée, c'est aussi parce-que ça m'a permis de #découvrir une foule d'ingrédients #précieux , de techniques audacieuses, de gourmands bourrés de talent 🍉 Manger AUTREMENT serait-il mieux accepté que "manger différemment" ? Présenter l'altérité dans sa #curiosité paraîtrait moins marginal ? Alors qu'on est tous autres, faisons tous des choix DIFFÉRENTS; et que le #vegetal c'est renoncer, mais c'est aussi s'ouvrir! Aux #aliments d'ailleurs, au monde et aux autres. Ça a élargi mes horizons. 🍀 Mais le #livre est surtout présenté autour des alternatives pour les #intolérances alimentaires : une catégorie #sanslait , une #sansgluten, etc.. Je craignais donc que les #recettes ne soient trop difficilement végétalisables. Au contraire ! Elles sont toutes ouvertes à l'alimentation végétalisée et à la #diversification ! Un chapitre combine les intolérances ; et étant très didactique, le livre présente les alternatives de #substitution à ce qui pourrait poser problème 🍋 Des plus classiques au plus inventives, elles donnent toutes l'eau à la bouche 😇 Je trouve cette #collection #hachette #cuisine très bien faite 🍎 ; et moins de 10€, ça en devient indécent ! Bref, un #article s'impose! En attendant, vous pouvez retrouver mes derniers coups de cœur #vegan 📖 sur le blog 🍋 #vegetalien #sain #healthy #passionlivredecuisine #cookbook

A post shared by qu'on se le dise 🍀 Mathilde (@quonseledise) on

Mais je dois reconnaître que dans cette bible acidulée, ce que je considère -sans radicalisme prosélyte aucun-  comme un changement de perspective inévitable, à savoir la réduction de la consommation de protéines animales, n’est pas pris, ou du moins pas mis en valeur.
On s’ouvre au monde et apprend à respecter ce qui nous entoure, par la découverte et l’enrichissement culturel et gustatif, et non par la valorisation d’alternatives aux protéines animales. Mélanie Martin propose souvent des livres qui invitent au voyage, et nous fait découvrir le monde par les papilles (Grèce, USA, Italie).

IMG_1461[1]

J’ai pris un réel plaisir à feuilleter cet ouvrage : qui allie la découverte des origines des produits, et d’associations créatives. Deux éléments qui, vous le savez, me tiennent à cœur. Et que serait un précis sans photos ? Ces dernières sont superbes, aussi colorées que délicates !

Je retiens donc les diverses préparations de base, permettant de mettre un produit en valeur (pas n’importe lequel : un tableau récapitule les associations optimales), mais aussi les confits, salades et desserts acidulés !

De quoi mettre de la couleur dans son assiette, et libre à nous de remplacer le poisson par du tofu; et la viande par du tempeh ! Mélanie Martin propose de mettre du citron confit dans une pizza ! ça tombe bien, j’ai du fromage végétal à découvrir dans mon frigo !

IMG_1341

Ma recette de cake à l’orange ! (recette personnelle, créée en-dehors de ce livre)

Il vous faudra :

100gr de farine d’avoine complète
100gr de farine d’épeautre complète
1 pincée de sel
1 Cs de fécule de maïs
10gr de poudre à lever
150gr de « marmelade d’orange »
150mL de lait de soja
60gr de purée de pistache
10 gouttes d’arôme naturel de fleur d’oranger
1Cs d’hydrolat de fleur d’oranger et 1cc de colorant naturel vert en poudre (facultatif)

IMG_1352

Préchauffez le four ) 200°C

Versez le lait de soja et la purée de pistache dans un bocal en verre, que vous pourrez placer dans le four chauffant, afin de les amalgamer.

Dans un saladier, mélanger les farines, la poudre à lever, le sel, et la fécule.

Formez un puits et ajoutez le lait de soja, la purée de pistache, l’arôme de fleur d’oranger et la marmelade. Mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois.

Prélevez un tiers de la pâte et disposez-le dans un autre saladier. Si vous en avez, ajoutez 1cc de colorant naturel vert en poudre, et donc 1Cs d’hydrolat de fleur d’oranger.

Huilez votre moule à cake, et versez-y alternativement des couches de pâte, afin de les marbrer.

Enfournez pour une bonne trentaine de minutes selon votre four.

Bon appétit !

Et vous, comment utilisez-vous les agrumes?

IMG_1337

Pensées feuillues et acidulées

 

 

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Une expérience étrange, de savoureux mélanges : marbré pistache et marmelade d’orange (vegan) + présentation de la « bible des Agrumes » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s