On sourit, c’est Lundi ! …Léger?

Mes ciboulettes ciselées,

Comment allez-vous ?

J’espère qu’Eole n’a pas été trop dévastateur chez vous, et que vous n’avez pas subi de coupures d’électricité.

img_9322

Une fois n’est pas coutume, on se retrouve en ce Lundi-Bonheur pour parler lectures, gourmandise et découvertes bio !

*

Du côté des livres : commençons par une lecture croisée :

 

Lectures croisées : Culottées, II & La tristesse des éléphants

Mes deux coups de cœur de cette semaine sont des ouvrages très documentés, tout en restant légers ; engagés et drôles ; polyphoniques et  pour tous les genres de lecteurs tant ils sont intéressants.

blue-garden

J’ai vraiment adoré Culottées II : sur le même principe que le premier, c’est une transposition papier des dessins que Pénélope Bagieu réalise sur son blog « Les Culottées« . Des portraits décalés et engagés de femmes aux destins braves et déterminants, mais souvent ignorées.
Sans hésiter, le tome 2 m’a plus plu que le premier : des portraits encore plus fouillés, drôles ; et toujours intéressants.

img_9274

On se plonge dans cette superbe BD, comme Pénélope Bagieu s’est plongée dans l’histoire de ces femmes musiciennes, scientifiques, activistes, athlètes…pour leur rendre un bel hommage !

img_9275

☁️

16110571_1292538557435544_591078488811765760_n

La tristesse des éléphants relate, à travers la voix de quatre personnages, la quête de Jenna, 13 ans pour retrouver sa mère, mystérieusement disparue.

A-t-elle disparue parce-qu’elle a été tuée ? A tué ? A voulu disparaitre ? Pourquoi avoir abandonné son enfant ?

Pour la retrouver, Jenna va faire appel à une voyante qui a perdu son don et à l’ex-inspecteur qui s’était maladroitement chargé de l’enquête.
Son père étant interné dans un établissement psychiatrique.

Il travaillait avec sa femme dans un refuge pour éléphants : la plupart du temps des éléphants malmenés par la vie, issus des cirques, battus ou blessés. Alice étudiant les pachydermes pour ses recherches, notamment leur appréhension de la tristesse.

actesssss

Ce livre à la fois léger et très documenté, est donc très intéressant car il aborde énormément de thèmes et de genre : la relation mère-enfant ; l’écologie, la passion des animaux et la lutte pour leur protection ; le paranormal ; et l’intrigue de l’enquête pour comprendre ce qui s’est passé cette fameuse nuit de la disparition d’Alice, la mère de Jenna.

Plus l’on avance et plus l’intrigue est prenante (et la chute est vraiment inattendue !) et en filigrane, Jodi Picoult nous apprend beaucoup de choses sur les éléphants, leur rapport au chagrin ; et leurs relations « familiales », mises en perspective avec celle des humains.

Ecologie, (géo)politique et société, science, paranormal, engagement, féminisme, relation mère-enfant, intrigues : ces deux ouvrages rassemblent autant de thèmes que de lecteurs potentiels !

☁️

Après ces récits dépaysants ; voici mes deux dernières lectures qui sont, par pur hasard, l’œuvre d’auteurs bretons !

En pays conquis, de Thomas Bronnec

« Quand une force politique recueille un quart des suffrages, il faut l’écouter.
C’est ça, la démocratie, Antoine.
Il ne s’agit plus de le déplorer ou de s’en féliciter; mais de faire avec.
Ce n’est pas plus honteux de parler avec le Rassemblement (=FN) qu’avec les centristes« .

On sent la plume du journaliste, dans ce thriller politique ! Un roman très réaliste au niveau politique et socio-économique. Les coulisses d'une politique crue et des arrangements politiciens, sont très évocatrices voire désolantes car documentées. Mais le récit a tendance à se traîner (pour montrer qu'en coulisses politiques, chaque seconde est cruciale et pleine?) et le contexte de la sphère privée est posé sans grande finesse, ou force évocatrice. Les enjeux sociétaux y sont donc très ancrés dans la réalité ("contamination" de la droite par l'extrême droite, car cette dernière aux portes du pouvoir/Brexit/enjeux financiers), mais pas l'enrobage descriptif. Un thriller politique réaliste que l'on lit avec distance…heureusement ?

A post shared by qu'on se le dise 🍀 Mathilde (@quonseledise) on

 

*

hellebore

Et je suis en train de lire Le parfum de l’hellébore de Cathy Bonidan (je vous en parlais ici): un livre aussi touchant et délicat, que prenant et clairvoyant.
C’est pour l’instant une très belle découverte que ce premier roman qui me rappelle les Mémoires d’une jeune fille rangée, tant par la forme que par le fond (émancipation, stéréotypes, « égalité »)!

*

img_9321

Pour accompagner nos lectures, j’ai préparé des gâteaux à l’amande, rendus aériens par l’aquafaba. Ils peuvent faire penser à des financiers ; alors comme on est en période de soldes, je les ai nommés les démarqués.

img_9308

Quand j’étais petite, pour le gâteau au ssocolat du dimanche ; c’était toujours à moi de monter les blancs en neige : je n’aimais pas ça, ça faisait mal aux bras 😉

Mais c’est parce-que j’ai du jus de navet dans les bras ; et puis avec l’aquafaba *, l’attrait et l’amusement de l’expérience dépassent les petites chatouilles dans les bras !
(*rendons  à César ce qui est à César)

img_9322

 Pour une fournée de démarqués :

🌿 150gr de farine(s) (ici 100gr de farine d’orge + 50gr de farine complète)
🌿 1cc de poudre à lever
🌿 1cc de sel
🌿 100gr de sucre (ici de fleur de coco)
🌿 70gr de margarine végétale
🌿 75gr de poudre d’amande
🌿 25cL d’aquafaba
🌿 3 doses de poudre de lait végétal (ici amande-noisette La Mandorle*)
🌿 100mL d’eau pétillante
🌿 Optionnel : arôme de fleur d’oranger, pépites de chocolat, vanille, amour, eau fraiche, paillettes

img_9324

Préchauffez le four à 200°C

Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs, hormis le lait en poudre

Pour faire fondre la margarine, placez-la dans vos moules dans le four quelques minutes : comme ça d’une pierre deux coups, elle sera fondue, et les moules huilés !

Mélangez le lait en poudre avec l’eau pétillante

Ajoutez au mélange sec la margarine fondue, puis le « lait pétillant ». Si besoin, mixez

Montez le jus de pois chiches en neige bien ferme

Mélangez-le délicatement avec le mélange précédent

Versez le tout dans vos moules, et enfournez pour 25minutes environ !

 

img_9321

 

Que boire à l’heure du thé avec ces doux gâteaux ?

Mes deux thécouvertes de la semaine, sont des mélanges Destination Bio*, que j’avais déjà depuis un moment, mais dont j’attendais « l’occasion » pour les déguster.

 

Mais comme j’en ai marre de cette manie que j’ai de « garder le meilleur » pour la fin, le lambda pour le quotidien, les petits plaisirs pour un « demain » incertain : hop ! J’ai pris les deux paquets et je les ai ouverts. Pourquoi ? parce-que j’aime varier les thés, et que le quotidien doit aussi être fait de jolis plaisirs.
Et si j’avais encore attendu ce « demain », les thés auraient finalement perdu leur saveur ^^

img_9273
Blue Garden : thé vert; fruits rouges, bleuet, coquelicot

En semaine, il n’y a que le matin que je me fais du thé ; or « Blue garden » n’est selon moi, pas un thé de petit-déjeuner.
Trop léger.
Et surtout, ses arômes fleuris se déploient bien plus quand il est bu froid. J’avais versé le reste de ma théière du matin dans ma bouteille Qwetch (dont je vous parlais la dernière fois); et, frais, le mélange était vraiment agréable et rafraîchissant.

a-lorangerie
« A l’orangerie » : thé vert; orange, fraise, abricot. (Pains maison ça se voit chataigne – pépites de chocolat!)

 

Les saveurs du mélange « A l’orangerie » diffèrent aussi selon qu’il est bu chaud ou froid, mais dans le sens où chaud, on sent vraiment l’orange ; puis les arômes fruités plus légers et fleuris se font sentir quand il est bu frais.  Ce qui le rend également très agréable à emmener avec soi pour le boire au cours de la journée ! Et pour une fois, la présence d’orange dans un thé ne m’a pas écoeurée !

 

a-lorangerie
Le français est une langue tellement compliquée. C’est surement ce qui explique que Trump ne comprenne pas le principe de cette BD (belge)

Dérangeante car acerbe..et perspicace (mais quand même, Eleanor Roosevelt en prend un coup : il lui ont même dessiné des poils sur le nez!)

img_9337

Une chouette collection Le Lombard : des BD documentées, didactiques, décalées.
Elles aussi devraient être proposées à l’école 😉

*

En vrac, comme les thés, voici quelques ptites pensées :

img_9336

La dernière fois,  dans ma sélection « Francement, ces produits me plaisent », j’avais oublié de vous parler des shampoings Cé’Bio. Je les avais simplement choisis pour leur rapport qualité/prix, ce dernier étant plus intéressant au litre, pour un produit polyvalent et pas agressif.
Et bien je suis vraiment agréablement surprise : je peux l’utiliser fréquemment, et il rend les cheveux brillants et vigoureux.

*

Petite astuce re-use :

 

*

Ah oui, j’allais oublier 😉 il y a un concours sur ma page facebook !

cara

Pensées feuillues

*article sans sponso ni sollicitation 🌿

Publicités

6 réflexions sur “On sourit, c’est Lundi ! …Léger?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s