Agir à notre échelle pour réduire le gaspillage alimentaire : #Changetadate : les produits toujours consommables après la date de péremption

 

Les dates de péremption, c’est comme le plastique : leur introduction -relativement récente- a permis une certaine libération et de grands progrès au niveau sanitaire.
Mais leur généralisation excessive a fait perdre tout bon sens aux individus pourtant capables de réfléchir par eux-mêmes, et entraîne un gaspillage aberrant de ressources (donc participe à la dégradation de l’environnement par l’épuisement inutile de terres cultivables); tout en servant les intérêts industriels.

IMG_20170824_020531_738

Il était en effet justifié d’introduire des repères de base pour les consommateurs, afin de réduire les cas d’intoxications alimentaires. Mais la définition restrictive de cette réglementation sanitaire poussée à l’extrême, a légitimé des abus marketing (rotation des stocks) sous couvert de sécurité et de qualité; et a introduit une confusion croissante au lieu de rassurer.
Vidées de leur substance, les dates de péremption entraînent plus de gaspillage (d’argent, de ressources) que de confiance : par un hygiénisme obtus, qui arrange bien les groupes industriels ; mais nous ôte tout esprit critique et épuise la planète.

Surtout en ce qui concerne les produits mentionnant une date de durabilité minimale (« à consommer de préférence avant le« …sinon….RIEN 😉 )

IMG_20180914_210431_130
Pain en promotion anti-gaspi !

 

Vous savez que le gaspillage alimentaire est un sujet qui me tient à cœur; alors à l’occasion de la pétition #changetadate lancée par Too Good To Go, je vous propose un nouveau récap -non exhaustif- des produits qui restent largement consommables après la date de péremption.

L’idée étant de retrouver bon sens (dans tous les sens du terme : esprit critique et sollicitation des sens (olfactifs, visuels, gustatifs! 😉) et confiance en son jugement : fiez-vous avant tout à  ce que vous constatez de l’aspect du produit !

Voilà pour la sécurité alimentaire ; pour la qualité gustative, cela dépendra des produits et des conditions de conservation.

Je mets autant que possible les produits au frais et à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Et je congèle dès que j’ai un doute sur le moment où je vais manger un aliment/préparation.

IMG_20180923_193821_674

J’ai testé, se (dé)congèlent sans alteration :

🔸 Tofu ferme

🔸 Muffins, cakes salés, pâtes (à tarte, pizza, biscuits), crêpes…

🔸 Pain, produits de boulangerie

🔸 Riz, gnocchis

🔸 Légumes crus

🔸Ragoûts, légumes cuits (ex : ratatouille)

🔸 Fromages (vg ou non)

🔸 Confitures 🙂

 

Ne se (dé)congèlent vraiment pas bien :

🔸Millet, quinoa (quand ils retiennent trop d’eau)

🔸 Tofu soyeux, et préparations au soja plus liquides

🔸 Fruits/légumes contenant trop d’eau

🔸 Eviter les préparations au chocolat

🔸Ne pas recongeler un produit décongelé (sauf moins de 4h, et si la préparation a rebouilli, mais soyez très vigilant, surtout si cela concerne des protéines animales)

 

 

🌟🌟🌟

IMG_3464

Peuvent donc se consommer bien au-delà de la DDM :

▪Farines

▪ Flocons de céréales

▪ Miel

▪ Thé, café, cacao 🙂

▪ Pâtes, semoule, riz et autres céréales (surveillez qu’il n’y ai pas de mites), purée

▪ Légumineuses

▪ Condiments : moutarde, vinaigre, concentré de tomates, épices, sel, sucre

▪ Levure, bicarbonate

▪ Chips, biscuits secs

▪Les conserves, bien sûr ! Si elles sont intactes (pas de rouille ou de couvercle gonflé)

IMG_20180211_132543_132

▪ Chocolat : plusieurs mois après, surtout s’il est bien conservé. Sinon il peut vite perdre en qualité

▪ Confiture (si fermée. Et j’avais même lu une interview d’une scientifique, qui disait qu’il suffit de retirer l’éventuelle surface moisie, pour continuer à consommer la confiture sans risque : mais encore une fois, restons prudents!)

▪ Compotes

▪ Purées de noix, tartinades

▪ Biscuits secs : surtout s’ils sont végétaliens !

▪ Biscottes et céréales du petit-déjeuner : plus elles sont brutes (flocons, flakes, peu de transformation) plus elles sont stables qualitativement. Elles peuvent au fil du temps se ramollir et perdre en saveurs (ce s’rait dommage!)

▪ Idem pour les fruits secs (à conserver à l’abri de la lumière)

▪ Préparations sous vide

 

IMG_20180213_145543_274

🌟🌟🌟

Produits frais (options vigilance et bon sens incluses 😘):

🔹Plusieurs jours après pour les yaourts et tofus (voir « dérivés du soja »  ici)

🔹 Fromages (végétaux ou non )

🔹 « Comment savoir si un oeuf est frais  »

🔹 Boulangerie : le pain, conservé au sec, se conserve longtemps. Et rien de meilleur que du pain « rassis », humidifié et grillé au four ! Attention toutefois aux pains sous vides, plus fragiles et susceptibles de pourrir…très vite

🔹 Surgelés : plusieurs mois après; mais grande vigilance sur les produits animaux et plats préparés

🔹 Lait stérilisé : 2 à 6 mois après la date

🌟🌟🌟

 

IMG_20180902_133704_722

Crèmes, dentifrices, cosmétiques : on sniffe et on zieute l’aspect 😉

Ouverture d’un pot de crème, date de congélation, jour d’ouverture d’un produit frais : on pense à noter la date sur le pot !

 

N’oubliez pas : faites confiance à vos (bon) sens ! 😉

Bon, quels produits ai-je oublié? 

 

IMG_3626

« Pour aller plus loin  » :

➡ Ne pas gaspiller, sans se forcer

➡Revue WEB autour du gaspillage alimentaire

➡ Astuces zerowaste vraiment accessibles

➡ Cake poire-épinards anti-gaspi    

➡Cake antigaspi déclinable (trop bon!)

➡Le livre Cuisine zéro déchet 

 

 

 


10 réflexions sur “Agir à notre échelle pour réduire le gaspillage alimentaire : #Changetadate : les produits toujours consommables après la date de péremption

  1. Ton article me parle beaucoup ! Chez moi (même quand j’étais chez mes parents), on fait attention aux dates, surtout pour le frais, mais la souplesse reste de mise. Parfois, un produit peut avoir tourné alors qu’il n’a pas dépassé la date de péremption présumé mais ça peut aussi être l’inverse ! Comme si le yaourt regardait la date et d’une minute à l’autre devenait plus consommable.
    Le miel, le sucre ou la farine qui « périme » : ça me fait beaucoup rire ! Comme tu dis, il y a de l’abus. Beaucoup !

    J'aime

  2. C’est vrai qu’on nous a tellement bourré le crâne avec les DLC … moi j’achète ce dont j’ai besoin et avant de refaire des courses je regarde toujours les dates sur les produits restants car le but c’est de ne pas jeter !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s