SEMAINE EUROPÉENNE DE RÉDUCTION DES DÉCHETS…alimentaires ! Cuisiner les fanes, 2 recettes végétales : tarte (pâte au pain rassis) et palak paneer version zerowaste !

Bonjour mes graines de courge !

Il y a quelques jours en rentrant des Côtes d’Armor -où j’ai pu faire de belles rencontres au marché éthique de Plélan, quel plaisir!  j’ai retrouvé dans mon frigo un reste depurée de pomme (scène de crime cookiesque 🍪) ; ainsi que quelques tranches de pain tranché plutôt…sec.

Pour changer des simples tartines repassées au grill, j’ai d’abord pensé faire le gâteau au chocolat à base de pain rassis proposé dans l’animation antigaspi du marché.

View this post on Instagram

Avec les échanges que j'ai pu avoir au marché, cette expo de sensibilisation au #gaspillagealimentaire est l'une des choses qui m'a le plus touchée(swip➡️) . 👣 Car au-delà de nos petits gestes éco-citoyens; j'ai de plus en plus conscience que la sensibilisation -sinon l'éducation- à faire attention à ce(ux) qui nous entoure(nt) est la clef pour que le plus grand nombre prenne conscience de l'importance de respecter les ressources, les Hommes qui les ont produites, et l'écosystème qui a permis leur production. Je me souviens toujours de l'animation pédago-ludique autour des économies d'eau, que j'avais eue en primaire 💛 « L'eau c'est la vie, stop au gaspillôge » 🎶. Alors avant de jouer les missionnaires "bocaux et sacs à vrac" , il me paraît plus constructif de sensibiliser au pourquoi. Ou d'initier, sans jugement mais avec (humour🙃 et ) bienveillance, à simplement : porter un regard réflexif sur ce qui nous paraît habituel. Inviter à questionner ses pratiques : prendre moins de pain et yaourts en amont, plutôt que de s'habituer à les gaspiller. S'intéresser au cycle de production d'une ressource, pour en consommer moins mais mieux (local, #agricultureraisonnée, sourcing durable) . Afin de préserver sa santé & celle de son territoire, favoriser le lien social ; et faire un pas de côté de ces solutions de facilité qui engendrent du gaspillage d'argent, de déchets, de ressources, de vies, de biodiversité.. Alors oui, plus que les alternatives végétales au fromage ou à la coloration des cheveux : je suis touchée par une campagne si bien faite pour sensibiliser, conseiller, accompagner (y a une recette de #gateauauchocolat avec un reste de pain 🎉) petits et grands z'enfants à moins se dire "je jette" et + "JEUX savoure en conscience", "JEUX gaspille moins, "JEUX trie", et JEUX reutilise avec gourmandise et créativité 🎈 Oui, je sais, je devrai suivre d'urgence la campagne de sensibilisation à des posts Instagram moins longs. 🙃 #fuckfoodwaste #ademe #moinsjeter #moinsgaspiller #moinsmaismieux #jaimemaplanete #jagispourmaplanète #deal #enbretagne #mangercestbienjeterçacraint #jeterçacraint #gareaugaspi #etsionjetaitmoins #cuisinerlesrestes #cuisinezerodechet

A post shared by Mathilde🍀 Qu'on se le dise (@quonseledise) on

Mais comme j’avais ramené une botte de magnifiques carottes , je me suis dit que ce serait l’occasion d’en cuisiner les fanes !
Alors ni une ni deux, me voilà à 22h, émincer les fanes de carottes et préparer …une pâte à tarte! A base de pain rassis et purée de pomme !

 

TARTE AUX  LÉGUMES, PÂTE AU PAIN SEC

Les fanes d’une botte de carottes

Pour la pâte :

-50gr de purée de pommes non sucrée
-100gr de pain sec (ici une version sans gluten aux céréales et graines, donc très savoureuse)
-25gr de farine de quinoa (la farine de pois chiches fonctionne aussi)
-25gr de farine (ici seigle)
-15gr de fécule

1CS de levure maltée

Appareil : « crème » de farine de pois chiches + garnitures au choix

J’ai fait revenir les fanes émincées avec des herbes dans une cocotte

Pour la pâte, j’ai mixé progressivement tous les ingrédients, en ajoutant 70gr d’eau

J’ai laissé reposer la pâte et s’imprégner les fanes pendant la nuit

Le lendemain, j’ai préparé un appareil à quiche à la farine de pois chiches (vous trouverez une recette type ici), auquel j’ai ajouté des légumes et épices;
Puis que j’ai versé sur la pâte légèrement précuite
J’ai saupoudré de levure malté et enfourné !

 

🥕🥕🥕🥕🥕🥕

« PALAK PANEER » VEGGIE ET ZERO WASTE

 

Le palak paneer, c’est un des plats que l’on préfère quand on mange indien à la maison ! Bien sûr, il existe déjà des versions où le fromage est « remplacé » par du tofu ; mais il y avait un petit moment que je voulais essayer de faire un palak paneer aux fanes, où elles « joueraient le rôle » des épinards 😉

Palak paneer zéro gaspi pour deux portions :

150gr de tofu ferme

Les fanes d’une botte de carottes (j’ai compté une 1 petite botte, après avoir trié les fanes d’une belle botte)

150mL de lait de coco ; 50mL d’eau (ou crème + 200mL d’eau)

1 belle cc de pâte de curry (en l’occurrence, il me restait un fond de pâte de curry, mais vous pouvez utiliser 1cc de garam masala ou curry simple en poudre, selon ce que vous avez)

1CS de coriandre moulue

1 pincée de gingembre

2 cc de concentré de tomates (ajuster la quantité de sel selon la teneur du concentré)

 

Découper le tofu en dés, réserver.

En ce qui me concerne, j’ai versé les 50mL d’eau chaude dans mon bocal de pâte de curry : bien mélangé pour récupérer toute la pâte, puis versé le liquide obtenu dans une casserole, avec le lait de coco et 1cc de concentré.

Si vous utilisez de la poudre de curry, mélangez-en la moitié à l’eau : ajoutez le tout dans la casserole, ainsi que les dés de tofu, le lait de coco et 1cc de concentré.

Porter à ébullition, retirer du feu et réserver le tofu égoutté sur un plat. Garder le bouillon, bien sûr 😉

Une fois les fanes lavées et séchées, les placer sur la planche à découper, saupoudrées avec la coriandre, avec que les feuilles s’en imprègnent bien

Les mixer avec le mélange lait de coco-eau-curry, le reste de concentré de tomates et le gingembre

Verser le tout dans une casserole

Porter à légère ébullition, en remuant 10minutes environ jusqu’à épaississement

Ajouter le tofu, remijoter 5 minutes

 

Servir avec du riz ou des naans !

Ce mijoté indien, est également l’occasion de glisser des légumes un peu abîmés, ou qui ont parfois moins de goût, comme ici des carottes jaunes.

Et j’ai utilisé une partie des fanes parfumées par ce « palak paneer  pour faire des galettes de semoule :

 

View this post on Instagram

Que faire avec des #fanes hormis l'évidente soupe aux restes, ou les muffins fourre-z'y-tout ? 😃 Des galettes pardi ! Ici j'ai simplement mélangé de la semoule (de #légumineuses) avec de la fécule, et les #fanesdecarottes, restant de mon " palak paneer" au tofu, où elles remplaçaient les z'epinards ! Crousti-moelleuses comme j'aime, elles se marient très bien avec du le #fromagedecajou du livre #vegan de @aliceesmeralda aux @editionsfirst 🐰 #galettesveggie #cuisinerlesrestes #cuisinerlesfanes #legumesbio #legumesdesaison #sansglo #galettesvegetales #galettesdesemoule #proteinesvegetales #proteinesvertes #foumage #fromagevegan #fromagevégétal #alternativevegan #versionvegan #veganetsansgluten #versionveggie

A post shared by Mathilde🍀 Qu'on se le dise (@quonseledise) on

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s