RÉDUCTION DES DÉCHETS. Comment réduire ses déchets alimentaires et lutter contre le gaspillage alimentaire

Première étape : se faire tatouer « ADEME, je t’M » sur le cœur.

IMG_20181118_191851_511

 

Bon, si vous y avez déjà inscrit le nom de votre poisson rouge, il reste ces astuces :

✔Avant les courses : établir ses besoins en fonction des repas prévus, et du contenu des placards

Faire une liste : vous pouvez établir des menus si ce système vous convient. C’est l’occasion de se poser seul(e) ou en famille pour réfléchir à ses envies selon les produits de saison et le déroulé de la semaine !

Si une organisation plus souple vous correspond mieux, car vous préférez suivre votre inspiration le moment venu : pensez tout de même à faire l’état de votre garde-manger avant tout (ré)approvisionnement. Cela permet de ne pas racheter un produit qui était simplement caché au fond du frigo, ou de trouver des idées en s’inspirant de denrées que l’on a déjà !

Cette vérification est également l’occasion d’un petit rangement des placards et du frigo : en plaçant devant les produits qui doivent être consommés en priorité. Afin de ne pas ranger les nouveaux yaourts devant les anciens, au risque de les oublier (même si, qu’on se le dise, un yaourt peut être consommé plusieurs jours après la date indiquée) !

IMG_20181118_192330_351
Animation au festival zéro déchet de Lorient, territoire « zéro gaspi »

✔Les courses

Une fois vos stocks vérifiés, et vos besoins identifiés, la liste vous permettra de suivre ces derniers : afin de ne pas être tentés par des promotions sur des produits dont vous n’avez pas l’utilité, ou des publicités sur des nouveautés alléchantes !

(Pour maîtriser vos achats, évitez de faire les courses quand vous avez un petit creux ! Sinon le contenu de votre chariot risque d’être moins déterminé par votre raisonnement que par les appels de votre estomac !)

N’oubliez pas de prendre votre sac isotherme pour conserver les éventuels surgelés durant les courses 😉

gaspi

✔ En rentrant des courses

On souffle et on se fait une bonne tasse de thé 💛

Dans les placards, vous pouvez également ranger à l’avant les produits achetés antérieurement. Même si les produits secs se conservent très longtemps. Toutefois, soyez vigilants si vous rangez vos aliments en vrac dans des bocaux : nettoyez bien ces derniers avant de les remplir ; afin d’éviter les mites alimentaires.

Placez les surgelés dans le congélateur dès que vous rentrez des courses.

IMG_20180707_154517_322
Crème dessert au soja (qui peut aussi se consommer « après » la DLUO !)

En ce qui concerne le rangement du frigo, voici quelques notions utiles :

Le haut du frigo est la zone la plus froide, où se rangent :

  • La viande, le poisson, la charcuterie

Puis

  • Les fromages au lait cru

Puis

  • Les laits, yaourts, desserts (végétaux ou au à base de produits animaux)
  • Les produits entamés (pensez à y noter la date d’ouverture)

En bas du frigo, le bac à légumes… accepte aussi les fruits 😉

Les bouteilles d’huile et condiments (vinaigre, moutarde) se rangent à l’abri de la lumière et de l’humidité

🔹

IMG_20180914_210431_130
Pain en promotion anti-gaspi !

✔ Une fois les courses faites

̶ »̶ ̶K̶e̶s̶s̶s̶k̶o̶n̶m̶a̶a̶a̶n̶g̶e̶ ̶?̶ »̶

Libre à vous de suivre ou non vos menus, tout en restant vigilant sur la date de péremption des produits achetés :

La DLC, « date limite de consommation » : concerne les denrées très périssables, pouvant représenter un danger si elles sont consommées au-delà (viandes, poissons, charcuterie, plats préparés…).

La DDM (ancienne DLUO) « date de durabilité minimale » indique la date à partir de laquelle les qualités nutritionnelles ou gustatives du produit peuvent s’altérer (farines, céréales, biscuits secs). Mais le produit reste consommable !

A vous les crumbles à base de biscuits secs en promotion antigaspi !

Tout autant qu’aux dates : fiez-vous à vos sens pour déterminer la qualité d’un produit (son odeur, son aspect, son goût) 😉

➡ Mes ressources anti-gaspillage ici

 

IMG_20181113_192533_819
Banana bread

Il existe également d’autres méthodes de conservation, comme la lacto-fermentation, la conservation dans le sel, la déshydratation..

BoN aPpéTit !

 

 

➡ Le dossier de QQfait « mieux manger, moins gaspiller, moins polluer »

➡ Moins jeter, éviter le gaspillage par l’ADEME (on l’M 😏 )

Publicités

2 réflexions sur “RÉDUCTION DES DÉCHETS. Comment réduire ses déchets alimentaires et lutter contre le gaspillage alimentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s