Cake salé, crackers aux fanes, gratin de légumes, wraps, pizza et marbré : recettes bio et veggie autour de produits locaux : légumes de saison, algues, farine moulue à la ferme

C’est samedi ! Et ce n’est pas raviolis, mais cuisine des produits d’ici !

Consommer des produits locaux permet de réduire son empreinte carbone et de valoriser son territoire; en effet, les produits en circuit court parcourent moins de kilomètres pour arriver jusque dans notre assiette, respectent le rythme local et les saisons si l’agriculture est raisonnée, et soutien l’économie et le patrimoine agricole locaux.

Relocaliser aide à reprendre le contrôle, la conscience et la traçabilité des produits, et par là du modèle que l’on soutient par son porte-monnaie.
C’est le plaisir d’attendre chaque nouvelle saison et ses produits frais, de découvrir un terroir à travers sa production; mais aussi de limiter les GES liés au transport de produits dont l’import et la culture sous serres chauffées sont gourmands en énergie.

Au marché ou en magasin, choisir autant que possible les produits locaux permet de (re)découvrir des traditions, produits de terroirs et spécialités régionales; de partager des recettes traditionnelles ou revisitées; et parfois même d’échanger avec ceux-là même qui ont cultivé ou travaillé les ressources locales !

Dans mon panier breton, j’ai choisi de faire honneur à des farines moulues dans une ferme à une dizaine de kilomètres de chez moi, des algues bretonnes, du yaourt au soja français d’une entreprise d’Ille et Vilaine; et une botte de carottes, des courgettes et un magnifique bouquet de basilic, le tout cultivé à 25km de chez moi.

Mais bien sûr, à chaque territoire ses produits locaux ! La farine de pois chiches française que j’utilise dans le cake et les tortillas sera encore plus représentative des régions du Sud ! Et les herbes de Provence seront plus pertinentes que les algues !

🍀Le salé : des airs de pique-nique

Wraps aux algues

Ça faisait un moment que je voulais (re)faire des wraps maison, et les pique-nique à préparer pour Étonnants Voyageurs m’ont donné l’occasion d’en faire, aux saveurs maritimes !

Pour 3-4 wraps

40gr de farine de blé
35gr de farine de petit épeautre (+ pour fariner )
25 gr de farine de pois chiches 
2CS d’algues
1 pincée de bicarbonate de soude
1 pincée de sel (voire moins, les algues apportant déjà une saveur salée)
60gr d’eau
2 CS d’huile

Dans un saladier, mélanger les farines, les algues, le bicarbonate de soude et le sel
Former un puits et verser l’huile puis l’eau
Bien mélanger, jusqu’à former une boule de pâte homogène
Diviser en 3-4 boules
Fariner généreusement le plan de travail ; préparer la poêle et la mettre à chauffer
Aplatir chaque pâton jusqu’à obtenir un disque, et le déposer dans la poêle chauffée
Laisser cuire quelques minutes de chaque côté

🍀🍀

Cake terre – mer 

Incorporer des farines de légumineuses ou de céréales comme le sarrasin est un bon moyen d’enrichir ses préparations en protéines. Je vous en parlais ici, la farine de pois chiches est par exemple un ingrédient très pratique par son apport en nutriments, son coût et sa polyvalence.
J’aime la glisser dans des « pancakes », des « sauces », des porridges ou des cakes :

Pour celui-ci, j’ai utilisé (les mesures sont en cups car ma balance m’a lâchée au dernier moment) :

  • 1 cup de farine d’épeautre (160gr)
  • 1/2cup de farine de pois chiches
  • 1/4 de cup de farine de sarrasin (40 gr)
  • 10gr de poudre à lever
  • 1/2cc de sel
  • Garniture (à décliner à l’envi) : 1CS d’algues + 1cc d’épices (ici cumin)
  • 1 cup de légumes émincés
  • 5cL d’huile
  • 15cL de bouillon de légumes
  • 2 CS de yaourt de soja

Dans un saladier, mélanger les farines, la poudre à lever et le sel
Ajouter les épices et les algues
Préchauffer le four à 180°C
Dans un bol, mélanger le bouillon de légumes et le yaourt; puis verser l’huile
Ajouter les légumes
Former un puits dans le mélange sec et y verser le mélange liquide
Huiler un moule à cake, et y déposer la pâte
Enfourner pour une 30aine de minutes

 

 

🍀🍀

 

Autour des carottes : crackers aux fanes et salade de boulgour de riz

Crackers verts

Cette recette est doublement “zéro déchet” : elle permet de valoriser des fanes, et de faire des  crackers maison, donc sans emballage !
Une recette pleine de bonnes choses qui a conquis des papilles peu habituées à la cuisine des fanes : je les ai préparés pour la fête des mères; verdict : “délicieux!”

La recette originale est celle de Delphine Pocard, que l’on retrouve dans son livre Ma cuisine bio zéro déchet, mais aussi sur son blog ! J’ai modifié quelques détails, en fonction des goûts et du contenu de mes placards !

  •  65 gr de fanes de carottes (la recette en indique 85, mais une fois ma botte triée, je n’en ai récupéré qu’une soixantaine, ce qui suffisait amplement!)
  •  100gr de farine
  •  Graines : 1 CS de graines de tournesol (au lieu de 3), 1 CS de graines de chia, 3 CS de graines de sésame
  •  Epices : 1 pincée de sel, 1cc de curry, 1cc de cumin (au lieu du paprika)
  •  1 oeuf bio et local
  •  1cc de moutarde
  •  Liquides : 10 CS d’huile d’olive, 1 CS d’eau
  •  Quelques dés de fromage de chèvre bio local (ou autres garniture : tomates séchées, olives, emmental, …)

Une fois les fanes lavées, séchées et triées (vous pouvez garder les tiges pour la soupe!), émincez-les finement

Dans un saladier, verser la farine, les épices, les graines, puis les fanes. Non, non, il n’y a pas d’erreur dans les proportions : les fanes donnent l’impression d’être bien trop nombreuses par rapport à la quantité de farine, mais tout rentre dans l’ordre dans la suite de la recette !

Bien mélanger, former un puits et verser l’oeuf, puis la moutarde, l’huile et l’eau; en mélangeant à chaque fois

J’ai pour ma part ajouté quelques dés de fromage bio, afin que le goût se rapproche le plus possible des crackers que ma mère aime

C’est aussi pour cette raison que je les ai faits grands et rectangulaires, mais Delphine Pocard conseille :

“Abaisser la moitié de la pâte sur une plaque chemisée à l’aide d’un rouleau, sur une épaisseur d’environ 2 à 3 mm. Couper la pâte en petit carré ou en rectangle, ou en rond à l’aide d’un emporte-pièce”. Et d’enfourner 15 minutes à 200°C (plus les crackers sont grands, plus le temps de cuisson est allongé; jusqu’à ce qu’ils soient dorés).

Laissez refroidir les crackers et conservez-les dans une boite hermétique ou un torchon sec, avant de les consommer : avec une soupe, en pique-nique ou avec des tartinades !

Bon appétit !

🍀🍀

Gratin légumes et flocons

Depuis que je sais que je dois remanger des œufs, je les achète de la manière la plus cohérente avec mes valeurs possibles ; à savoir bio, très locaux, et « en vrac » (à la Biocoop ou au marché).
Et comme pour les légumes, je fais honneur à leur qualité dans des recettes qui les mettent en valeur, ou où ils sont bien utiles !
Comme dans ce gratin de légumes que j’adore faire et décliner, inspiré d’une recette du livre Sans gluten naturellement de Valérie Cupillard.
Pour les personnes qui ne consomment pas d’eux, je pense que le tofu soyeux peut tout à fait les remplacer dans cette recette.

Je mélange donc 1 verre de flocons (moitié millet, moitié pois chiches; ou riz, quinoa ; millet-quinoa, etc) avec 1 bol de légumes émincés (carottes, courgettes, champignons par exemple). Je fais le mélange directement dans mon plat à gratin, pour des économies de vaisselle😉
Je couvre avec 1 verre (1 verre = 150mL) de bouillon de légumes ou de miso
J’ajoute 2 oeufs bio locaux battus, et les épices (sel, cumin par exemple).
Je saupoudre de levure maltée,
Et j’enfourne une 30aine de minutes à 200°C.
Délicieux chaud ou froid !

🍀🍀

La salade composée

C’est par hasard que j’ai découvert que le soja mariné à la japonaise Soy se mariait très bien avec…la cannelle ! Alors une fois imprégné de l’épice, je l’ai mis dans une salade de riz :

100gr de tofu SOY à la japonaise émietté (+ cannelle)
1 verre de « boulgour » de riz (Riz complet précuit et concassé)
3 carottes bio et leurs fanes (lavées, séchées, émincées)
Coriandre
Curry

Faire cuire le boulgour selon les indications du paquet, avec du sel ou du miso
Une fois cuit, transvaser dans un saladier et laisser refroidir
Puis ajouter les carottes, 1cc de curry, le tofu puis la coriandre, en mélangeant à chaque étape
Servir tiède ou froid !

🍀🍀

Tomates au basilic, farcies au One pot riz-azukis fanes (recette ici)

🍀🍀

Pizza rouge et verte

Avec la farine de petit épeautre du coin, j’ai fait la pâte à pizza de Vegan de Marie Laforêt, qui se travaille très bien, que j’ai farinée avec la farine de sarrasin, et à laquelle j’ai intégré au moment de l’étaler, des feuilles du basilic cultivé près d’ici.
Puis j’ai mixé la chair de mes tomates (enlevée pour les farcir) avec un peu de tofu rosso et du basilic ciselé.
J’ai étalé ce mélange sur la pâte, ajouté quelques rondelles des courgettes locales et quelques lamelles de champignons, et parsemé de « parmesan » végétal avant d’enfourner !

 

"Pizza de feinéant" de Absofruitly
« Pizza de feinéant » de Absofruitly

Pizza gourmande

Avec l’autre moitié de pâte au basilic, j’ai fait une pizza à la courgette et au « fromage de feignant » de Absofruitly dont je vous mets la recette ici car elle a fermé son blog.

Pour 1 grande pizza (j’ai ici divisé par 2)

Dans une casserole, mélanger au fouet 300gr de yaourt de soja,
130gr de liquide « qui donnera du goût ». Déborah conseille de la bière, ou de l’eau avec 1CS d’huile parfumée ou 1Cs de vinaigre de cidre. Pour ma part, j’aime utiliser un liquide qui contrebalance l’acidité du yaourt cuit (bouillon de légumes, eau + herbes de provence ou concentré de tomates),
1cc de sel et 70gr de farine de tapioca (qui va permettre au mélange de « filer »).
Quand il commence à  épaissir, troquer le fouet pour une cuillère en bois et remuer jusqu’à ce que le fromage « fasse des files, devienne collant et que vous sentiez une petite résistance ».
Verser le « fromage » sur les pizzas et enfourner !

🌿🌿🌿🌿🌿🌿🌿

 

Le sucré : cake marbré choco-coco

 

Quel comble de proposer un marbré aux ingrédients venus d’ailleurs, dans un article prônant le local ! Eh oui, c’est en conscience que j’ai utilisé ces produits précieux quand j’ai préparé ce gâteau, dont je vous partage la recette car il a été très apprécié par toute la famille ! Je vous la livre avec lesdits ingrédients à utiliser avec parcimonie, car j’ai obtenu un goût vraiment proche des marbrés du commerce;  libre à vous d’utiliser des ingrédients moins exotiques (comme une autre huile végétale, et une purée de fruits à la place du chocolat).
Je me suis inspirée de la recette de Vegan débutant de Marie Laforêt ; à laquelle j’ai apporté quelques modifications. En effet, je l’ai réalisée pour joindre l’utile à l’agréable : faire un gâteau pour ma famille, tout en finissant un pot de yaourt de soja coco avant de partir en long week-end. D’où une quantité moindre de sucre que dans la recette, et l’usage exceptionnel d’huile de coco.

Pour un beau cake marbré :
200gr de farine de petit épeautre 
100mL de lait d’avoine
200gr de yaourt de soja (ici coco)
140mL d’huile de coco
140gr de sucre de canne
15 gr de poudre à lever bio
1/2 cc d’extrait de vanille
4CS de cacao bio équitable + 1CS de lait végétal
1 pincée de sel de Guérande
Profiter du préchauffage du four pour y faire fondre l’huile de coco dans un contenant adapté.
Dans un saladier, mélanger au fouet le lait, le yaourt, et l’huile
S’il reste de l’huile dans le contenant, le retourner dans le moule à cake pour le huiler
Ajouter la vanille, la levure, le sel ; puis la farine petit à petit
Séparer la pâte dans deux bols ; dans l’une des moitiés, ajouter le cacao et la CS de lait végétal (la super astuce de Marie Laforêt pour une pâte cacaotée bien crémeuse!)
Dans le moule à cake huilé, alterner les pâtes pour former des marbrures
Passer légèrement une lame de couteau sur le dessus, dans le sens de la longueur
Enfourner pour 40minutes à 180°C

Bon appétit !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s