« TOFU, l’anthologie » de Camille Oger, exploratrice de l’ethno-gastronomie 🌎 [et son protĂšge-livre zĂ©ro-dĂ©chet : tuto couture rĂ©cup]

AprĂšs le superbe ouvrage sur L’Art de la fermentation*, Camille Oger ravit de nouveaux les gourmets curieux, avec cette anthologie ethno-gastronomique sur un « mets versatile aux textures variĂ©es ».

 

Synonyme de « rĂ©gime sans » ici; sa versatilitĂ© et son bon rapport qualitĂ©-prix en font un ingrĂ©dient pour tous en Orient, aussi central que le pain pour nous.

 

Un reportage culturel, nutritionnel et gastronomique unique, d’un produit dont la neutralitĂ© gagne Ă  susciter la crĂ©ativitĂ© et la diversitĂ© culinaires plutĂŽt que les polĂ©miques aussi stĂ©riles que le goĂ»t prĂȘtĂ© Ă  tort au tofu, qui enferment dans un tout ou rien regrettable.

Pour nous ouvrir Ă  la curiositĂ© gourmande, la journaliste formĂ©e Ă  l’anthropologie explore ces traditions millĂ©naires et modes de vie contemporains, qui n’ont pas attendu les occidentaux pour donner ses lettres de noblesse Ă  une source polyvalente de protĂ©ines vĂ©gĂ©tales.

 

Consommer sans excĂšs, le soja est une source de protĂ©ines non-nĂ©gligeable (40%) dĂ©pourvue de cholestĂ©rol et d’acides gras saturĂ©s

 

Les 170 recettes du monde entier sont prĂ©cĂ©dĂ©es d’une introduction traitant des questions courantes sur le soja et ses dĂ©rivĂ©s. ComplĂšte et nĂ©cessaire, elle n’en reste pas moins relativement courte car l’autrice n’est pas experte en nutrition mais en ethno-gastronomie!

Malgré tout, elle fait face avec bienveillance aux préjugés, puis détaille la composition, les préparations, les précautions et les différents usages adaptés à chaque type de tofu selon sa texture ou sa saveur.

Dans sa rĂ©gion d’origine, le tofu se dĂ©cline en de multiples formes (mĂȘme poilues!)  et dans une diversitĂ© de recettes!

 

La qualitĂ© de l’ouvrage est Ă  la hauteur de celle du tofu dont veut tĂ©moigner Camille Oger, qui sait Ă  chaque page nous donner envie de (re)dĂ©couvrir un ingrĂ©dient simplement mal connu et cuisinĂ© en Occident.
En tĂ©moigne l’alliance de superbes recettes dĂ©paysantes, et d’une introduction trĂšs intĂ©ressante, par chapitre, sur la relation historique, culturelle et culinaire qu’entretient la zone gĂ©ographique avec le tofu.

Avec ce voyage ethnologique, gĂ©ographique et culinaire pour s’ouvrir l’esprit et les papilles, l’auteure du blog Le Manger redonne au tofu sa place d’ingrĂ©dient inclusif, polyvalent et noble, afin de prendre une hauteur enrichissante quant aux clivages et doutes entretenus.

Le tofu, tout comme cette anthologie, ne porte pas en lui un quelconque plaidoyer pour un type d’alimentation Ă©tiquetĂ©, mais pour une ouverture d’esprit sur son histoire et ses multiples possibles.

 

➡ Les recettes, si joliment mises en page, sont plus ou moins accessibles : vĂ©gĂ©tales ou non, elles vont des familiales galettes aux lĂ©gumes, ragoĂ»t ou terrine vietnamienne, au tofu soufflĂ© ou frit en poche sucrĂ©e-salĂ©e; en passant par les occasionnels raviolis courgette-tofu ou soupe de nouilles glacĂ©s.

Fameux bibimbap, curry, banh mi, bo bun… ou exotiques mochi, salades de nouilles ou tofu sautĂ© : la complexitĂ© des recettes tient surtout en la diversitĂ© d’ingrĂ©dients qu’a pu trouver Camille Oger pendant ses voyages, mais qui sont bien plus rares et moins savoureux ici -et en premier lieu, des tofus de qualitĂ© !

 

Des reportages Ă©tayĂ©s aux photos aussi enrichissantes qu’allĂ©chantes, en passant par les recettes travaillĂ©es, la journaliste offre avec ce superbe livre un nouveau regard sur le tofu.

 

Mais toutes les recettes ont leur place dans cette chronique autour du monde, qui aprĂšs nous avoir dĂ©paysĂ© en Inde ou immergĂ© en Chine, nous ramĂšne en Europe (l’ « ailleurs » du tofu!) : l’occasion d’explorer (regretter?) la relation « occidentale » au tofu, et de le dĂ©cliner avec dĂ©lice dans nos recettes traditionnelles !

On prend autant de plaisir Ă  s’ouvrir l’esprit en plongeant dans les chapitres dĂ©diĂ©s aux terres originelles du tofu, qu’Ă  titiller ses papilles avec les classiques revisitĂ©s !

Tofu, l’anthologie de Camille Oger aux Editions La Plage : une somme qu’il est passionnant de lire comme un carnet de voyage écrit par et pour des gastronomes curieux.
Cela permet de prendre un recul bienvenu sur un ingrĂ©dient qui cristallise des vĂ©ritĂ©s et intĂ©rĂȘts contraires.

Photos issues du site des Editions La Plage, que je remercie pour l’envoi de ce livre.

 

➡ Et comme je protĂšge ce Ă  quoi je tiens, j’ai cousu un protĂšge-livre zĂ©ro dĂ©chet pour cette anthologie, dont je vous propose un tuto :

Pour ĂȘtre dans un esprit Ă©colonomique, je fais souvent de la couture rĂ©cup, avec des tissus ou objets dont je ne me sers pas, ou trop abĂźmĂ©s pour ĂȘtre donnĂ©s.
Ici un tote-bag, trÚs (trop) répandus en librairie :

Une fois le tissu choisi, le repasser et placer le livre au centre de la zone Ă  utiliser :

 

J’ai dĂ©coupĂ© plus que [(largeur x2) + 3 [hauteur + 1] car le livre est Ă©pais (un vrai bloc de tofu 😉)

Pour « maitriser » ce DIY, je me suis aidĂ©e du Simplissime, qui conseille :

Tracer les limites des rabats du livre Ă  la rĂšgle et coudre (personnellement je couds aller-retour) :

Couper les angles puis retourner le tissu (au besoin repasser),

Puis insérer le livre !

 

Un beau livre *bien protégé !

 

*Ceci est un lien affiliĂ© : si vous achetez le livre par ce biais car vous ne pouvez pas vous rendre en librairie, je reçois une petite commission quand je fais vivre les livres 📖

 


4 réflexions sur “« TOFU, l’anthologie » de Camille Oger, exploratrice de l’ethno-gastronomie 🌎 [et son protĂšge-livre zĂ©ro-dĂ©chet : tuto couture rĂ©cup]

  1. C’est drĂŽle, je viens justement aujourd’hui de dĂ©couvrir ce livre sur le site des Ă©ditions Laplage. Il me tentait dĂ©jĂ , mais ta revue me donne encore plus envie de me prĂ©cipiter en libraire pour le feuilleter et (sans doute) me l’offrir ! J’aime beaucoup le travail de Camille Oger, qui est toujours trĂšs documentĂ© et apporte, de part son approche anthropologique, un regard diffĂ©rent. As-tu testĂ© des recettes ? Belle soirĂ©e Ă  toi.

    J'aime

    1. Comme je suis contente qu’il te donne envie ! Je suis sĂ»re que tu ne le regretteras pas 😉 Le travail de Camille Oger est passionnant ! Elle donne envie d’ĂȘtre curieux !
      Je n’ai pas encore testĂ© de recettes car j’avais dĂ©jĂ  prĂ©vu mes repas, mais je suis allĂ©e racheter du tofu, avec encore plus de plaisir que d’habitude, et il me tarde d’essayer des plats parmi ces recettes si inventives, dĂ©paysantes er gourmandes !
      N’hĂ©site pas Ă  me faire des retours si tu te l’offres 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s