Hommage à la BIO thé et ses rituels ; la biodiversiTHÉ et ses recettes : muffins vegan, biscuits chocolat noisettes aux flocons d’avoine, gâteaux antigaspi… 🫖 🌍{21-22 Mai, journées mondiales du thé et de la Biodiversité}

Je ne sais pas pourquoi, avant de consulter le répertoire des journées mondiales , je sentais que la journée du thé approchait. C’est d’ailleurs pour le vérifier que je suis allée sur le site😊(même si c’est presque un rituel 😅)

21 Mai, journée mondiale du thé

Le thé 🧡

Une Madeleine de Proust

Un plaisir des sens : dégustation avec les yeux, les papilles et les oreilles*

Un rituel qui est la fois repère et découvertes

Une infusion qui libère des alternatives écologiques 

💡(le secret d’une bonne immuniTHÉ)

🫖J’ai été biberonnée au thé,

plus tard, j’ai fini par trouver des thés bio qui ne font pas l’impasse sur la saveur sous prétexte d’engagement

puis grâce à des conseils personnalisés en magasin sur des thés savamment sélectionnés, mon palais s’est affiné afin de savoir apprécier les thés natures*.

(je n’ai aucun intérêt à citer des marques, j’y fais référence car elles proposent des thés de qualité qui ne m’ont pas déçue, mais il en existe bien sûr d’autres que j’oublie ou ne connais pas. D’ailleurs je suis en train de boire le thé bio à la pêche KchoT35 et il est bien bon!)

« Les pressions combinées du réchauffement climatique et de l’agriculture intensive ont entrainé un déclin global des populations d’insectes. « De nombreux insectes semblent être très vulnérables aux pressions humaines, ce qui est préoccupant à mesure que le changement climatique s’aggrave et que les zones agricoles continuent de s’étendre« 

🐝J’apprécie la saveur et l’engagement des thés labellisés bio et/ou équitables, via l’achat desquels on soutient des pratiques écologiques (agro-écologie, respect de la biodiversité), et des initiatives engagées. Comme Destination*, Les jardins de Gaïa ou La Pagode.

*Fair for Life. Retrouvez les chartes des labels équitables ici

*Un podcast qui voit toujours plus large que la particularité du sujet abordé
«Le matcha c’est du Printemps toute l’année»
Qu’on aime le thé, ou pas, cet épisode va bien plus loin que cette poudre pop.

🫖Mais l’ouverture d’une boutique physique où je puisse échanger avec des expert.e.s passionné.e.s et passionnant.e.s m’a confirmé qu’il fallait voir plus loin que le label bio.

Certaines productions ne sont pas labellisées (pour des raisons culturelles, financières, pratiques) mais n’en sont pas de moindre qualité pour autant. Je ne vais pas forcément accorder automatiquement plus de confiance dans la nouvelle labellisation bio des thés de mon enfance que dans une offre de thés en conversion ou dont les producteur.ice.s locaux n’ont pas la culture ou les moyens de payer un référencement occidental.

En l’occurrence, la gamme Palais des Thés est en cours de labellisation, mais intégralement Safe Tea (vérification de 180 molécules de pesticides différents) et l’enseigne encourage la réduction des déchets.

🫖Surtout, la différence se ressent entre des brisures de thé -récolté de manière productiviste- bourrées dans un sachet en plastique qui va libérer (des microparticules!) une infusion « strong » mais pas de saveurs satisfaisantes ;
et des feuilles de thé en vrac (même dans les échantillons) que l’on peut réinfuser et qui nous transmettent l’authentique richesse aromatique du thé, produit dans le respect de la culture et de l’environnement, choisi individuellement après rencontre des producteur.ice.s et conseillés de manière personnalisés.
En boutique ou à distance, même s’il n’y a pas la possibilité de sentir (j’ai déjà échangé avec Les Jardins de Gaïa afin d’être conseillée. D’ailleurs le 21 Mai ce sont les portes ouvertes si vous habitez dans la région).

«Qui dit thé, dit produit exotique, venant de loin et gourmand en énergie… Des thés bio, c’est une chose, mais cela reste un produit qui vient de l’autre côté de la planète ! Comment faites-vous ?» Interview justement trouvée sur Les jardins de Gaïa en cherchant des informations sur l’impact écologique du thé

Je ne trouve pas que le prix juste soit celui de « rebuts » de thé moins-disants écologiquement et humainement, vendus trop chers au kilo, au vu de leur qualité et de leurs externalités négatives.

Muffins pomme-amande-récup d’infusion

Ces deux maisons de thé vont d’ailleurs plus loin que la simple vente de la deuxième boisson la plus consommée au monde* avec des stages, blogs, cours d’initiation : Chercheur de thé, La maison des Jardins de Gaïa.

*vous imaginez si des millions de personnes consomment du thé produit dans des conditions irrespectueuses des travailleur.se.s et de la biodiversité ?

Pour (re) découvrir les thés nature ou (s’)offrir ai vu des thés parfumés, j’ai vu que Les jardins de Gaïa (dont certains thés soutiennent des initiatives écologiques, comme la protection des hérissons) proposait des promotions (pour la fête des mères je crois).
Et en ce moment, Palais des thés met à l’honneur les thés d’origine avec une belle campagne promotionnelle, et propose une gamme de thés d’Ouganda pour lesquels 2€ sont reversés à une association de protection des grands singes 🫖 (je ne vous mets pas les liens pour vous montrer que je ne fais aucune pub 😉mais attention, aller sur ces sites est une épreuve pour la résistance à la frustration, tant la variéTHÉ est alléchante 😏)

Dans les boutiques Palais des thés on peut venir avec son contenant et les magasins bio proposent des infusions (locales, Jardins de Gaïa, etc) en vrac

🐝Je suis consciente que le thé a une « empreinte sol » (la quantité de terres nécessaires pour la culture) et carbone (transport) non négligeable.

Mais malgré mes essais, je suis toujours difficile sur les infusions…je ne suis pas prête à faire pousser mes boissons chaudes dans mon jardin💁
A plusieurs reprises, notamment dans le cadre d’un défi pour diminuer son empreinte carbone, j’ai essayé diverses alternatives au thé.
Mais rien n’y fait, je tiens 2 jours dans la frustration.

Et c’est pas l’idée d’un mode de vie durable

Je vais pas faire l’inventaire à la Prévert des justifications qui me donneraient bonne conscience, ou me montreraient sous une façade plus écolo que je ne le suis
mais ce qui est bien quand on privilégie le thé bio (avec ou sans label), en vrac voire conseillé dans un magasin spécialisé par des professionnel.le.s passionnant.e.s et passionné.e.s..

c’est que le thé a tellement plus de goût, de qualité, de vrais fruits/feuilles/épices qu’on peut le réinfuser et/ou réutiliser la garniture pour cuisiner.

J’ai souvent fait des recettes avec mes restes de thé (gâteaux, porridges..)

➡Le thé, le plastique, les déchets ici

Par exemple, j’aime beaucoup faire ces biscuits ⬆️avec un reste d’infusion tropicale.

Les mélanges Palais des thés font partie des rares infusions sans théine que je déguste avec grand plaisir. Pour la journée, j’aime parfois infuser à froid leurs thés (= moins de théine, plus de saveurs) et infusions (notamment les Jardins ou le rooibos ).

En récupérant la garniture de Jardin des Reines après infusion, j’aime bien faire des gâteaux

⬆️Pour utiliser des pommes abîmées et la garniture de l’infusion, je me suis inspirée de la recette de moelleux aux poires  Flora, en mettant 50 gr de sucre complet pour 60gr de farine de sarrasin, les morceaux de Jardin des Reines à la place des éclats de noisettes et donc, de la pomme. 

Des cakes à la poudre d’amande (ou noisette) façon Lunchbox vegan :

🫖Dernièrement, je me suis lancée dans la réalisation de muffins à l’ananas avec la récup d’Exotic Party ( mangue, ananas) et c’était fort bon🍍!  

🫖J’ai aussi refait des boulettes au thé fumé (en variant les flocons/farines)

A propos de recette salée : fais ce que je dis, pas ce que je fais : le thé empêche une bonne assimilation du fer, il est donc préférable de le consommer à distance des repas. Je n’arrive toujours pas à savoir si infusé à froid il a le même effet.  

biscuits aux flocons, noisettes et/ou chocolat💚

Et bien sûr, on peut faire du porridge ou des (pan)cakes avec un reste de thé, mais également le glisser dans des biscuits :

Pour de BIO biscuits aux flocons d’avoine, testés et approuvés !

100 gr de flocons (60 gr avoine, 60 gr de flocons d’azukis, qui complètent les oléagineux dans la saveur de noisette )

30 gr de farine (ici orge)

50 gr de poudre de noisettes

5 gr de poudre à lever

1/2 c de sel (ça fait la dif’ 🧡)

30 gr de purée de noisettes bien liquide 

3 C (40gr) de sirop d’érable

25+ 25 gr de (reste de) thé nature (ou lait végétal, avoine, épeautre ou noisette par exemple)

Optionnel : gousse de vanille (j’en avais une « entamée » car je les utilise plusieurs fois💡)

Pépites de chocolat noir (j’aime bien les pépites Kaoka ou le chocolat noir à pâtisser Artisans du monde) 

Fruits secs (type raisins, noisettes, amandes)

J’ai fait fondre la purée de noisettes, le thé et le sirop d’érable avec la gousse de vanille ouverte

Pendant ce temps j’ai mélangé les ingrédients secs

J’y ai versé le mélange humide en enlevant la gousse de vanille

J’ai mélangé le tout en rajoutant 25 gr de thé (+/- selon les textures).

J’ai préchauffé le four à 200°C

J’ai séparé la pâte en deux

➡️dans l’une j’ai mis une poignée de pépites de chocolat, dans l’autre une poignée de fruits secs

J’ai cuit 10′ à 180°C

Et vous, comment célébrez-vous la biodiversiTHÉ?

Ce week-end c’est aussi la Fête de la Nature : partagez les initiatives de chez vous !


5 réflexions sur “Hommage à la BIO thé et ses rituels ; la biodiversiTHÉ et ses recettes : muffins vegan, biscuits chocolat noisettes aux flocons d’avoine, gâteaux antigaspi… 🫖 🌍{21-22 Mai, journées mondiales du thé et de la Biodiversité}

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s