Récemment, j’ai eu plaisir à lire : « Le fabricant de Poupées de Cracovie » de R. M. Romero chez Gallimard Jeunesse!

Un beau conte illustré, dans lequel une mise en scène onirique donne à voir une réalité poignante.

product_9782075082709_244x0

Alors que la guerre dévaste son Pays des Poupées, et que les Rats ont envahi un Royaume jusqu’alors paisible et enchanteur ; l’âme de Karolina est transportée dans le Monde des Humains.

De couturiere remarquable, elle se réveille belle poupée animée dans l’Atelier de Cyryl, le fabricant de Poupées de Cracovie.

Un artisan aussi habile de ses mains, que peu à son aise dans une société qui peine à faire une place à la différence.

✨C’est toutefois une histoire tissée de tolérance et d’ouverture d’esprit qui s’ouvre dans cette Cracovie de 1939.

IMG_20181218_141741_173

Cyryl est alors en pleine fabrication d’une somptueuse Maison de poupée, commandée par un musicien veuf, pour l’anniversaire de sa fille Rena.

Cette rencontre sera l’occasion pour les futurs amis de partager ce qui fait leur différence.
Si ce qui écarte le Fabricant de la norme tient à une jambe de bois, une âme d’enfant dans des mains d’or, et une poupée vivante ; les Trzmiel se distinguent par d’autres croyances.

En effet, Rena et son père sont juifs.

product_9782075082709_244x0

Alors que s’insinuent la guerre et son arbitraire ; l’étau des privations et injustices se resserrent sur la ville…
.. Au gré des décisions de l’envahisseur ; comme dans le Pays d’où vient Karolina.

Dans son malheur, le Fabricant a la « chance » d’avoir des origines allemandes.
Il va donc employer ce privilège, sa magie et sa bravoure pour aider Rena, Josef et leurs compatriotes;
qu’une religion rend suffisamment méprisables pour être parqués dans un ghetto.

IMG_20181218_141741_173

✨ Magie judicieuse, pour clairvoyance douloureuse.

Car non, le fabuleux de cette histoire
ne masque pas la cruauté de l’Histoire ; et les injustices infâmes qui ont accompagné l’invasion des « sorciers ».

Avec bien plus de justesse que de manichéisme, ce roman au style élégant donne à voir à quelles leçons de (dés)espoir, d'(in)tolérance et d'(in)humanité les civils ont été confrontés au quotidien.

View this post on Instagram

Bonjour mes esprits de la Forêt ! Je me suis bien plongée dans ce livre hier soir; et oh oui ! comme j'aurai aimé, enfant : trouver une telle histoire ! Entre #conte magique et #fable zoomorphe, ce roman illustré n'en dévoile pas moins ce qu'il faut de dure réalité à propos des sombres tenants et aboutissants de la #secondeguerremondiale. En effet, alors que les Rats ont conquis et pillé son Pays des Poupées, Karolina est transportée dans le Monde des Humains; et plus précisément chez #lefabricantdepoupeesdecracovie, en 1939. Il est alors en pleine réalisation d'une superbe maison de #poupées, commandée par un  musicien veuf, pour l'anniversaire de sa fille Rena. Tous deux seront mis dans la confidence de la vie de Karolina : animation d'une poupée au cœur de verre, découverte par le Fabricant grâce à ses dons de magie, jusque là insoupçonnés. À mesure que l'occupation nazie se fait plus oppressante -non sans écho avec l'invasion des Rats dans le monde parallèle- le fabricant, pourtant marqué par la précédente Guerre, devra accepter d'utiliser sa magie pour aider ses concitoyens. Car si lui est de père allemand, Rena et son père sont juifs. Ce #roman, au style élégant et à la richesse lexicale bienvenue, permet une vraie ouverture d'esprit. Tant par les références culturelles et historiques dont il est tissé, que par les valeurs de tolérance et de curiosité qui le forgent. L'esprit des contes enveloppe les univers parallèles des Poupées et des humains; dont la mise en perspective permet de donner à voir au jeune lecteur -entre implicite et franchise- les "injustices" d'une Histoire qui balbutie. #itsibitsibookini #romanjeunesse #invasiondelapologne #gallimardjeunesse #2ndeguerremondiale #zoomorphisme #bookstagram #livrejeunesse #cracovie #litteraturejeunesse #editionsgallimard #bookstagramfrance #instalivre #livrestagram #reveetrealite #maisonenpaindepices #livredenoel #romanenfant #poupeeenporcelaine

A post shared by Mathilde🍀 Qu'on se le dise (@quonseledise) on

Vu à hauteur de jouets animés, ce conte -où la richesse lexicale accompagne les multiples références- ne réécrit pas l’histoire. Mais l’enrobe de sa magie pour apporter au jeune lecteur une compréhension forte, nuancée et empathique de ce qui sera peut-être une de ses premières lectures sur la Shoah

..En tout cas l’une des plus riches par les illustrations, les mises en perspective oniriques et la beauté de ces actes de bravoure et de solidarité !

Le fabricant de Poupées de Cracovie, de R. M. Romero*, traduit par Anne Krief, chez Gallimard.

*Ceci est un lien affilié : si vous achetez le livre par ce biais car vous ne pouvez pas vous rendre en librairie , je reçois une petite commission quand je fais vivre les livres 📖


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s