Comment sensibiliser ses proches à la transition, et les aider à réduire leurs déchets : #1 les cadeaux de Noël : cadeaux maison ou de seconde main, et DIY zéro déchet

Bonjour mes pépins de courge !

Si intégrer une conscience « écolo-humaniste » dans mon quotidien m’est à présent naturel, car la nécessité d’une transition socio-environnementale me tient sincèrement à coeur : faisant concorder assez harmonieusement mes habitudes et mes « idéaux » ̶d̶e̶ ̶b̶o̶b̶o̶ ̶;
j’ai conscience que le plus efficace pour permettre un changement global et durable de modèle n’est pas (seulement) de continuer à se conforter entre adeptes du bocal et de coudre un énième sac à vrac en couture récup…

…Mais de sensibiliser le grand public.
D’inviter les non-initiés au changement en leur montrant l’exemple de manière positive, bienveillante et sans volonté moralisatrice.

 

 

De montrer aux personnes dont les préoccupations socio-environnementales ne sont pas la priorité -par désintérêt, ou par contraintes pratiques-  que l’écologie doit et peut être partout, sans charge financière ou pratique supplémentaire.

Conjuguer fin du monde et fin du mois, n’est-ce-pas…

 

 

 

 

 

Car, en plus de permettre d’alléger le porte-monnaie et l’esprit : un mode de vie « conscient » et « soutenable » est l’affaire de tous. L’urgence est déjà là, et « l’effondrement ne ressemblera pas à une douce sobriété heureuse » :

 

 

 

Ainsi, les moments de partage que constituent les fêtes de fin d’année, sont une belle occasion de transmettre les valeurs qui nous tiennent à coeur, et de multiplier les illustrations de ce que le changement a de positif !

En plus des cadeaux proprement dits, j’aime confectionner de petits papiers sur lesquels j’écris des DIY ou recettes « SAINplissimes » personnalisés. A savoir une recette que la personne aimera; ou un DIY qui lui correspond et lui permettra de se faire du bien tout en préservant la planète !

DIY, « les belles raisons de… », et cosmétiques solides fait maison

Toutefois, je remarque que ces notes sont plus considérées comme de touchantes marques d’attention sur le moment, plutôt que comme des tutos à mettre en pratique. Concrètement, mes papiers sont affichés pour décorer, plutôt que pour être consultés..

« Peut-être parce-qu’ils paraissent trop compliqués? » me suis-je dit cette année…
(oui, je persévère ) ou trop éloignés du quotidien du destinataire (ingrédients peu usuels pour elle/lui, préférence pour la version conventionnelle que fait maison, présupposé que la réalisation serait trop difficile/longue)?

 

 

 

Alors cette année, je vais cibler au mieux les recettes, pour proposer des DIY « optimalisés » selon :

  • les contraintes pratiques du/de la destinataire (horaires de travail contraignantes, manque de temps, jeune enfant dont il faut s’occuper, sensibilités alimentaires..).les situations où j’ai remarqué, après observation, qu’il/elle était susceptible de générer des déchets.
  • Pour inviter à se passer de bouteilles plastiques, j’offre régulièrement des gourdes en inox ou théières nomades ; mais en ce qui concerne la cuisine ou la salle de bain, je peux proposer des recettes simples et écolonomiques.
  • le « degré de disposition » de la personne à passer à une alternative plus écolo : observer, identifier, ̶m̶e̶t̶t̶r̶e̶ ̶d̶e̶s̶ ̶c̶o̶o̶k̶i̶e̶s̶ ̶d̶o̶m̶e̶s̶t̶i̶q̶u̶e̶s̶ ̶p̶o̶u̶r̶ ̶r̶é̶c̶u̶p̶é̶r̶e̶r̶ ̶l̶e̶s̶ ̶d̶o̶n̶n̶é̶e̶s̶ ̶, adapter.
    Par exemple, j’ai noté qu’une personne de ma famille n’utilisait pas certains cosmétiques solides offerts à Noël dernier, car elle se sent sans doute plus à l’aise avec la version liquide (savon, dentifrice, shampoing..); et après discussion, n’était sans doute pas prêt(e) à passer aux coton-tiges/lingettes démaquillantes lavables. Or je ne souhaite pas forcer cette personne à adopter des habitudes alternatives, auxquelles elle n’est pas prête. Ainsi, je lui proposerai des recettes de gâteaux maison, pâte à tartiner (en plus des bocaux que je glisse dans les paquets 😉), crème hydratante, recettes de boulangerie; plutôt que de l’inciter à passer au déodorant solide, à l’oriculi et au shampoing sec !
    Car je tiens à ce que ces tutos touchent et soient utiles aux destinataires, sans que la transition soit vue comme une frustration.
  • Les habitudes : rejoignant les situations créatrices de déchets, et les goûts des destinataires : des DIY en fonction des produits qu’ils achètent souvent et/ou tout prêts; de leurs activités, du temps dont ils disposent, de ce qui leur tient à coeur.
Bocaux garnis et petits papiers !

Avant de vous proposer l’illustration concrète d’un Noël qui invite au changement, une précision sur mes cadeaux.

Tout au long de l’année, je mets à jour une « wishlist intemporelle » : répertoriant des choses dont je peux avoir besoin, dans laquelle mes proches peuvent piocher.
Cette année, en « introduction », j’ai précisé :

« Je souhaiterai un cadeau emballé dans du journal ou du tissu, de préférence non neuf ou fabriqué main 🙂 « 

En présentant le défi rien de neuf auquel je participe autant que possible

View this post on Instagram

Avec les petites cartes de @lilacam à glisser dans son cadeau Rien de Neuf, succès garanti ❤️ Alors vous aussi ça vous tente un Noël Rien de Neuf cette année ? Taguez vos amis pour leur soumettre la bonne idée, premier cadeau avant l'heure ! 🎁 #Repost @lilacam • • • • • Est ce que dans vos multiples activités du week end vous avez prévu de faire un petit tour en vide grenier ? Pour chiner des cadeaux de Noël par exemple … une pratique encore difficile à installer dans de nombreuses familles …. et pourtant on trouve des trésors en brocante et on économise des matières premières ! En lien de ma bio, je vous ai remis un article vieux de 3 ans où je vous donne des petits conseils pour essayer de faire passer la chose. Je suis passée au furoshikis et je n utilise plus de flex Mais le reste est toujours d'actualité, notamment l'utilisation de mes petites cartes aux messages écolo-festifs que vous pouvez télécharger sur le blog. Bon week end à tous ! @defi_riendeneuf #defiriendeneuf

A post shared by Le Défi Rien de Neuf (@defi_riendeneuf) on

 

En effet, après avoir demandé conseil (entre autres sur le groupe Facebook du Défi Rien de neuf), j’ai choisi de me tourner vers une machine à coudre neuve.

Et concernant cette wishlist, les rares choses dont je peux avoir besoin sont de l’électroménager; or c’est assez compliqué car les offres que je peux trouver sont locales : dont soit j’achète moi-même le cadeau (= couper l’herbe sous le pied de la personne qui veut m’offrir quelque chose, avancer l’argent, et aller le chercher…sans voiture); soit je demande à mes proches de le trouver par eux-mêmes (= investissement en temps pour eux, et risque que le produit ne correspondent pas à mes besoins).
C’est le problème avec la seconde main : les pièces sont uniques, et disponibles pour un laps de temps court !

Quoi qu’il en soit, cette wishlist me permet de lister mes besoins, afin de ne pas recevoir de choses inutiles; et de présenter le Défi Rien de Neuf :

« Je participe au Défi rien de neuf, qui consiste à favoriser si possible les alternatives au neuf, en utilisant les objets déjà en circulation. 

Afin de préserver les ressources
Et acheter moins mais mieux : soutenir des marques engagées, ou des achats responsables« .

 

🔸🔸🔸🔸🔸🔸🔸🔸🔸🔸

Alors, ces cadeaux?

  • les emballages : j’ai gardé des cartons de colis (par exemple je réutilise la boite Qwetch contenant la gourde personnalisée que j’offre à ma mère (j’ai profité du code promo de Raphaëlle 🙂 ) ; que je recouvre de papiers de récup (chutes de papiers cadeaux, emballages soigneusement conservés..).
    Je vais tenter le furoshiki si je n’ai pas conservé assez de cartons…mais je n’ai pas de vieux foulards et… je suis si peu douée de mes mains 🙈

 

  • Quelques exemples de cadeaux :

    ➡Achetés :
    ✔à Londres : une ferme  Weaving Hope (jouets éthiques en tissu) pour mon neveu, achetée au Zero Waste Market
    Des serviettes de table en coton bio, réalisées pour le KEW garden, imprimées de dessins pour associer mets et alcools
    ✔Une gourde en inox

    ➡De seconde main/occasion/récup
    ✔ Une tisanière nomade (gourde + tisane à l’intérieur)
    ✔Une théière, décorée de paroles d’une chanson qui font sens pour la personne à qui je l’offre; garnie avec les papiers de DIY personnalisés

 

Pâte à tartiner et granoli-granola
  • ➡ Fait maison
    ✔Des bocaux de granola
    ✔ Des pots de choconette (oui, j’ai mis un bon mixeur sur ma wishlist…car  le mien est tellement performant que je crois qu’une personne aura les dattes dans son pot, et une autre la purée de noisettes)
    ✔ Un déo selon la recette de Lilycraftla recette de Lilycraft…moulé en Winnie l’ourson ..
    ✔De la crème pour les mains, selon le DIY de Mélanie du blog Lily Fairly
    ✔Des couvre-bol et cotons lavables

 

🔸🔸🔸🔸🔸🔸

  • Les DIY :

    sur des petits papiers de récup (petits morceaux desdits emballages, ou au verso de petites pensées positives,
    issues d’une boite trouvée il y a plusieurs années dans un vide-grenier
    (oh ! regardez ce que je trouve en cherchant  » boîte à pensées positives » le DIY de Laëtitia...pardon, je m’égare)).

    En fonction des situations où la personne concernée génère des déchets, de ses habitudes et surtout de ses plaisirs, j’ai recopié à ce jour :

🌰 CUISINE 

🌰 La recette des tortillas maison : celle de La ligne gourmande et celle de Immy :

 

🌰 D’après les goûts des personnes, et les préparations qu’elles ont l’habitude d’acheter tout emballées/préparées (ce peut être du quatre-quart, des crêpes, des brioches, des cookies… 🍪) : les bouchées crues avoine-cacahuète du livre Green life (pouvant faire office de « barres » de céréales ;  deux recettes d’energy balls ; et celle du beurre de pomme, issues du livre de Mlle Pigut (une autre version chez Ophélie)

🌰 Ophélie, chez qui j’ai également pris les recettes de la pâte à tartiner 💚 et des muffins!

🌰La recette du gâteau de Mélanie au beurre de cacahuète

🌰 La recette du fondant, du kebab, et de la terrine d’Ysaure !

🌰 La recette des blinis maison de Alice

🌰 Une recette de soupe au miso; en attendant que Cléa nous propose d’autres recettes inventives et gourmandes pour cuisiner le miso dans son prochain livre 😉

🌰 Last but not least : une recette de yaourts maison sans yaourtière, pour ceux de mes proches qui en consomment quotidiennement. L’illustration typique d’une alternative à une situation identifiée comme étant fortement génératrice de déchets 😉

 

🔸🔸🔸

SALLE DE BAIN

🌿Une recette de dentifrice, inspirée de celle de la famille zéro déchet 

🌿 Le DIY de la crème de Mélanie 

🌿La chantilly de karité de Céline 

🌿 Le baume à lèvres de la famille ZD

🌿 Une recette de déodorant solide

🌿 Le DIY du gommage au marc de café du livre Labo zéro conso

 VIE PRATIQUE

♻ Le DIY du nettoyant pour meubles en bois ; ainsi que la brume d’oreiller du livre Labo zéro conso,

♻ Le nettoyant multi-usages de Sustainably Vegan :

 

♻ Ecrit sur un emballage de savon saponifié à froid, ou un papier coloré : « Les belles raisons de passer au savon solide…saponifié à froid » (voir aussi l’article de Lucie sur le sujet)

 

♻ « Les belles raisons de passer aux cotons lavables « et à l’oriculi

♻ Une note sur les utilisations de la poudre d’orange

♻ Un papier expliquant les utilisations de la farine de pois chiches (falafels, appareil à quiche, , cakes; shampoing sec)

♻ La présentation d’initiatives globales et engagées comme On est prêt, Ça commence par moi, Le défi « Rien » de neuf

♻ Une notice expliquant comment bien choisir ses œufs (comprendre les chiffres sur la coquille) et comment les remplacer 🙂

 

🔸🔸🔸🔸🔸🔸

Voici quelques idées pour inviter de manière positive à se tourner vers des alternatives durables : durables parce-qu’écoresponsables, et parce-qu’appropriables sur le long terme par vos proches selon leurs goûts et contraintes 😉

Ces DIY recopiés sur du papier réutilisé sont une idée de cadeau écolonomique, et qui permet de faire découvrir des blogs qui « disent oui autrement » !

 

Et n’oublions pas de s’appliquer la bienveillance que l’on accorde aux autres 💚

Sur Instagram et Facebook, je partage régulièrement des astuces et ressources écolonomiques !

Belle semaine ! 🍀

Publicités

3 réflexions sur “Comment sensibiliser ses proches à la transition, et les aider à réduire leurs déchets : #1 les cadeaux de Noël : cadeaux maison ou de seconde main, et DIY zéro déchet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s